L'Etat islamique frappe deux églises coptes en Égypte

Un attentat à la bombe près d'une église copte, au nord du Caire, en Égypte, a fait au moins 27 morts, dimanche 8 avril.

"L'explosion a eu lieu aux premiers rangs, près de l'autel, durant la messe", a précisé à l'AFP le général Tarek Atiya, adjoint du ministre de l'Intérieur responsable des médias.

Un premier attentat à la bombe a fait au moins 22 morts et 71 blessés dimanche dans une église de la ville de Tanta, au nord du Caire, trois semaines avant la visite du pape en Egypte.

Le Maroc, qui présente ses condoléances et sa compassion aux familles éplorées et au peuple égyptien frère, réitère sa solidarité totale avec la République arabe d'Égypte pour faire face au terrorisme abject visant à porter atteinte à la stabilité de ce grand pays arabe et à la cohésion des composantes de son peuple.

Devant le cordon de sécurité établi par la police, des fidèles crient leur colère: "maintenant vous fermez la rue, à quoi ça sert maintenant?"

Le gouverneur de Gharbiya le général Ahmad Deif a indiqué à la télévision Nile news que les services de sécurité avaient ratissé la zone autour de l'église pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'autres engins explosifs.

Le pape François, qui sera de passage en Égypte les 28 et 29 avril, a lui aussi fait preuve d'indignation. Le Premier ministre égyptien, Chérif Ismaïl, a voulu souligner "la détermination de l'Etat à éradiquer de tels actes terroristes, et éliminer à la racine le terrorisme".

L'institution de l'islam sunnite Al Azhar basée au Caire a également condamné cette attaque contre "des innocents".

Cet attentat intervient quatre mois après une attaque qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire. Il s'agit de l'une des attaques les plus meurtrières visant la minorité chrétienne en Egypte. Ils dénoncent régulièrement les discriminations à leur égard aussi bien de la part des autorités que de la majorité musulmane.

Le 11 décembre 2016, une attaque similaire avait causé la mort de 29 personnes.

La branche locale de l'EI avait revendiqué un attentat à la bombe ayant coûté la vie, en octobre 2015, aux 224 occupants d'un avion transportant des touristes russes après son décollage de Charm el-Cheikh, station balnéaire du sud du Sinaï.

La première explosion a eu lieu peu avant 10h00 dans l'église Mar Girgis de Tanta, a indiqué la télévision d'Etat. Le pape copte Tawadros II assistait aux célébrations dans cette église.

La communauté chrétienne d'Egypte, qui s'apprêtait à célébrer le début de la semaine sainte ce dimanche avec la fête des Rameaux, est en deuilaprès un double attentat meurtrier sur le sol égyptien.

L'explosion a eu lieu en pleine célébration.

Dernières nouvelles