"On salit I Watch par la diffamation et les insultes" — Nabil Karoui

I Watch “profondément choqué” par les fuites d’un enregistrement audio attribué au patron de Nesma Tv

"On salit I Watch par la diffamation et les insultes" — Nabil Karoui

L'organisation Al Bawsala, a fustigé également "l'attaque flagrante des membres de l'association I Watch et de l'association en tant que telle, véhiculée par l'enregistrement, ainsi que l'atteinte à la vie personnelle, la diffamation, les accusations de suppôts, de traitrise, d'espionnage et les contre-vérités à l'égard de l'opinion publique".

Ce qui est sûr, c'est que le patron de Nessma TV, enregistré à son insu, a indiqué, lors d'une réunion avec son staff, qu'il fallait attaquer l'association I Watch et que "tous les moyens sont bons pour salir ses membres". "Il faut diffuser la photo de la copine de l'autre".

" I Watch a usé de toutes les voies juridiques avec Nessma TV". Après la campagne de diffamation, on a porté plainte auprès de la HAICA jusqu'à ce qu'on ait perdu espoir.

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (Snjt) dénonce la posture de la chaîne de télévision privée Nessma Tv appartenant au groupe de communication Karoui & Karoui.

I Watch et Nessma TV sont en conflit depuis que le ministère public a ordonné, en juillet 2016, l'ouverture d'une enquête judiciaire sur une présomption de corruption et d'évasion fiscale concernant les frères Nabil et Ghazi Karoui (patrons de la chaîne privée), après une plainte déposée par I Watch.

Dernières nouvelles