Après TF1, M6 veut aussi faire payer les opérateurs

Alors que le groupe TF1 menace de couper dès le 30 avril, l'accès aux flux de ses chaînes IPTV aux opérateurs et acteurs OTT s'il n'obtient pas un paiement en contrepartie, il a l'entier soutien du groupe M6 qui entend faire payer les fournisseurs de bouquets de chaînes. L'échéance est cependant un peu plus longue chez M6 puisque ses contrats de distribution avec les opérateurs cours jusqu'à la fin de l'année. En effet, si pour l'heure il n'est question que des services OTT, ce sera ensuite toute la fourniture des chaînes qui sera concernée.

Au passage, M.de Tavernost répond aux critiques qui soupçonnent les deux ensembles audiovisuels de s'entendre pour faire pression sur leurs distributeurs, comme Orange, SFR ou Canal+. Autrement dit, la conviction que leurs chaînes méritent une rétribution à la hauteur des audiences générées par leurs programmes.

Mais dans ce bras de fer avec les opérateurs, TF1 n'est pas seul puisque M6 veut également faire passer les opérateurs à la caisse. Qui espèrent trouver là une nouvelle façon de monétiser leur offre télévisuelle, dans un contexte marqué par le tassement des recettes publicitaires.

Dernières nouvelles