Lyon-Besiktas: l'UEFA ouvre des procédures disciplinaires contre les deux clubs

Du côté de l'UEFA, on a choisi de ne pas faire de distinctions entre les deux clubs puisqu'une procédure disciplinaire a, à la fois, été ouverte contre Lyon et Besiktas au lendemain des évènements. Lyon est notamment visé pour " organisation insuffisante " concernant la " séparation " des fans turcs et lyonnais et l'envahissement du terrain. L'envahissement de la pelouse par des supporters "après le deuxième but de l'Olympique lyonnais" est également reproché au club rhodanien, indique l'UEFA dans son communiqué.

La date de l'audience devant la commission sera annoncée dans les prochains jours, mais, une chose est sûre, le club rhodanien, qui a été dépassé par l'afflux de supporters turcs, se serait bien passé de cette mauvaise publicité. Besiktas est poursuivi notamment pour " lancer de projectiles " et " troubles " dans le public.

Le match, qui s'est joué à Lyon, a débuté jeudi soir avec trois quarts d'heure de retard, en raison d'affrontements aux abords du stade et dans les tribunes, puis d'un envahissement de la pelouse. Ces derniers voulaient alors se protéger des projectiles et des pétards lancés depuis le haut des tribunes, a constaté un journaliste de l'AFP. Entre 15 000 et 20 000 supporters turcs, pour la plupart venus de France ou de pays voisins, étaient disséminés au milieu des 35 000 spectateurs lyonnais, en plus des 3.000 Stambouliotes installés dans le parcage visiteurs.

Metin Albayrak estime que le club lyonnais doit être sanctionné par l'UEFA.

Dernières nouvelles