Le Real qualifié au bout du suspense — Ligue des champions

Ligue des champions Dortmund

Ligue des champions Dortmund"encore plus fort face à Monaco selon Tuchel AFP VALERY HACHE

Le Bayern devait absolument l'emporter pour se qualifier ou, comme cela a été le cas, obtenir le droit de jouer la prolongation.

Totalement dépassés par la qualité du jeu allemand, les madrilènes n'avaient rarement autant subi, et cette domination bavaroise allait être récompensée par un penalty bien transformé par Lewandowski (53e). Rassurés, les Blancos remettent eux-mêmes le Bayern dans le match suite à un but contre son camp maladroit de Sergio Ramos (78e). Mais la prestation de Cristiano Ronaldo est également de toutes les conversations.

Malgré un superbe spectacle, le quart de finale retour de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et le Bayern Munich (4-2 ap) restera marqué par plusieurs erreurs d'arbitrage qui ont coûté cher au club allemand. Marco Asensio a ensuite clos le score (112e).

En prolongation, le Bayern a craqué.

C'est certainement le match qui déchaîne le plus de passion, le match le plus attendu de l'année à chaque fois que le calendrier de la Liga est publié. Puis les décisions arbitrales nous ont beaucoup affectées. À Madrid, en conférence de presse, le technicien italien a répété pratiquement mots pour mots sa critique: "Le deuxième carton jaune d'Arturo (Vidal) est inexistant et deux buts de Cristiano (Ronaldo) sont hors-jeu".

Le Real de Zizou verra donc la demi-finale de la Ligue des champions tandis qu'Ancelotti et ses hommes s'arrêtent là, non sans avoir démérités. "C'est le moment d'instaurer l'arbitrage vidéo, parce qu'il y a trop d'erreurs en ce moment", a-t-il asséné.

Ce tour de force lui a évidemment valu les éloges de son coach Zinedine Zidane, qui avait fait de la gestion du Portugais sur le plan physique un des chevaux de bataille de cette saison. "Je ne sais pas s'il y a une catégorie pour lui". "Aujourd'hui (mardi), Cristiano a démontré qu'il répondait présent dans les moments-clés".

"Quand il ne marque pas, on a envie de dire de temps en temps: "qu'est ce qui lui arrive?" Je pense qu'il est hors-catégorie". Qualifiés pour le dernier carré de la C1 pour la septième saison d'affilée, un record, Ronaldo et le Real peuvent rêver de devenir les premiers à conserver le titre européen depuis 1990.

24 heures avant de tenter une deuxième remontada avec le Barça contre la Juventus (victorieuse 3-0 en quart de finale aller), Gerard Piqué a, de toute évidence, regarder le match du Real Madrid.

Dernières nouvelles