Rugby : trois joueurs de Grenoble mis en examen pour viol en réunion

Les joueurs de Grenoble arrive au comissariat pour y être entendus dans le cadre d'une enquête sur un viol présumé le 11 mars 2017 à Grenoble-AFP  Archives  JEAN-PIERRE CLATOT

Plainte pour viol: cinq rugbymen du FC Grenoble de nouveau entendus

Le FC Grenoble a annoncé ce jeudi la mise à pied à titre conservatoire de Denis Coulson, Rory Grice et Loïck Jammes suite à leur mise en examen pour "viol en réunion".

Grenoble met à pied plusieurs joueurs dans le cadre de l'enquête sur le viol présuméTrois joueurs du FCG viennent d'être placés sous contrôle judiciaire.

Le crime de viol dont sont accusés les trois rugbymen est passible de 20 ans de réclusion. La veille, une information judiciaire pour viol en réunion avait été ouverte contre les trois sportifs. Ce mardi, cinq joueurs du club ont été convoqués à Bordeaux pour être de nouveau entendus dans cette affaire.

"Le parquet estime en effet qu'il existe à leur encontre des indices graves ou concordants qui rendent vraisemblable leur participation, comme auteur ou complice, à la réalisation de l'infraction dénoncée", précisait dans son communiqué le procureur.

Selon une source policière, la jeune femme aurait rencontré les rugbymen dans une discothèque de Bordeaux après leur match perdu en Top 14 contre l'Union Bordeaux-Bègles (UBB) le 11 mars.

Six joueurs du FCG avaient d'abord été entendus en garde à vue le 22 mars à Grenoble. Trois d'entre eux étaient sortis libres et sans charge le soir-même, les trois autres - Denis Coulson, Rory Grice et Loïck Jammes - le lendemain.

Des investigations "notamment génétiques, informatiques et téléphoniques", ont depuis été menées, conduisant à "de nouvelles auditions en garde à vue à Bordeaux, au vu des déclarations de la plaignante et des résultats des investigations", a précisé le parquet. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Dernières nouvelles