A Lille, Mélenchon bat Macron et Fillon

C'est également le cas en France, avec la montée de la xénophobe raciste Marine Le Pen et de l'altermondialiste Jean-Luc Mélenchon.

Les surprises ne semblent donc pas encore finies; elles pourraient même durer jusqu'au second tour des législatives en juin.

L'ex-ministre des Relations internationales du Québec Louise Beaudoin a souligné en entrevue à La Presse canadienne que les deux partis qui ont structuré la vie politique française depuis 50 ans à gauche et à droite étaient en quelque sorte en "décomposition". "Pour lui, Emmanuel Macron a " un atout ": " Il est compatible avec une partie de la gauche et une partie de la droite.

Face à lui se dresse la candidate du Front national, qui réédite la performance de son père en 2002 en accédant au second tour, sans toutefois arriver en tête comme elle l'a longtemps espéré. Emmanuel Macron, champion des grandes métropoles à commencer par Paris, "représente la France diplômée ouverte et pas vraiment touchée par la désindustrialisation", explique à Franceinfo Rémi Lefebvre, professeur de sciences politiques à Lille et chercheur au CNRS.

Emmanuel Macron (En Marche!): 23,75%. Emmanuel Macron est leader (30,26%). Elle a notamment déclaré "avoir honte de l'appel de François Fillon à voter Macron". Résultat, Benoît Hamon récolte pour le Parti socialiste seulement 6,35% des voix.

Critiqué pour avoir fêté le résultat du premier tour à La Rotonde, une brasserie du quartier de Montparnasse, le candidat d'En Marche! pourrait tenir un meeting dans sa ville natale d'Amiens avant le 7 mai. Seules exceptions, notables: Marseille (Mélenchon y arrive premier devant Le Pen), Nice (Fillon y arrive premier devant Le Pen) et Toulon (où c'est Le Pen qui domine le vote, devant Fillon). Mais le quotidien Süddeutsche Zeitung insiste aussi sur la déroute des partis traditionnels (UMP et PS) qui ne sont pas présents au second tour de l'élection présidentielle. Le mercredi 3 mai, soit quatre jours avant le second tour, TF1 et France 2 devraient diffuser un débat opposant Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Les dix-neuf membres du comité ont décidé de soumettre à un vote, en fin d'après-midi lors d'un Bureau politique de leur parti (les élus LR les plus importants, soient plusieurs dizaines de personnes), un texte affirmant: "face au FN, l'abstention n'est pas un choix".

Si Mitterrand a surtout réussi à atomiser le parti communiste, créant de toutes pièces le parti extrémiste de droite, profitant même dans sa stratégie de diviser pour régner, Hollande est en passe de faire de même avec le parti socialiste dans sa déclinaison classique, achevant l'oeuvre de Mitterrand.

Une prudence budgétaire qui le distingue de Marine Le Pen, qui annonce des embauches de fonctionnaires, une hausse de leur point d'indice, mais aussi une prime mensuelle de 80 euros versée par l'Etat pour tous les salariés qui gagnent moins de 1.500 euros par mois. François Fillon remporte le département de la Lozère (22,82%).

"Donné favori, Emmanuel Macron s'est engagé dès dimanche soir à " construire une majorité de gouvernement et de transformation nouvelle", alors que son mouvement, " En Marche! Marine Le Pen souhaite rétablir la retraite à 60 ans quand son adversaire veut, lui, unifier les différents régimes de retraites et revenir sur les régimes spéciaux.

Jean-Luc Mélenchon est quatrième mais à distance (14,6%). " J'ai le sentiment que nos idées restent majoritaires ", déclarait dimanche soir le chef de file du parti de droite Christian Jacob en appelant le centre et la droite à se mobiliser " maintenant ".

Dernières nouvelles