Le Pen étrille Macron et drague à tout-va — Présidentielle

Sarkozy va annoncer qu'il vote Macron au second tour

FranceSarkozy va annoncer qu'il vote Macron au second tour Politique Bernard Cazeneuve appelle à faire battre Marine Le Pen

Marine Le Pen pourra désormais, à bon droit, contester tout commentaire qui la présenterait comme "présidente du Front national". "Ce soir, je suis la candidate du FN qui souhaite rassembler autour d'un projet l'ensemble des Français", a-t-elle déclaré, critiquant au passage son adversaire. Laurent Bouvet revient notamment sur le rôle du président de la république dans la campagne de son ex-ministre de l'économie: pour lui, François Hollande ne tire pas les ficelles en coulisses, Emmanuel Macron n'est pas sa créature. C'est une conviction profonde, il faut maintenant passer des paroles aux actes.

L'éventualité de cette mise en congé avait déjà été évoquée par des cadres du parti d'extrême droite au début de l'année 2016. "Ce serait un geste symbolique fort", estimait un dirigeant du parti. D'une seule voix, ils reprennent l'appel du chef de l'Etat à voter pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen le 7 mai prochain, lors du second tour de la présidentielle. "Je n'ai aucune déception, je n'ai que des espérances".

Commentant les sondages pour le second tour qui donnent à M. Macron 60% des voix contre 40% en sa faveur, elle a ajouté: "Dix petits points, croyez-moi, c'est parfaitement faisable".

"Les Français vont découvrir le contenu de son projet d'une très grande violence sociale, économique, migratoire", a-t-elle dit.

"Je suis la candidate de la protection des Français", a affirmé Mme Le Pen, disant espérer "le rassemblement le plus large possible des patriotes face au représentant de la mondialisation décomplexée". Si c'est ça que les Français veulent, pas de problème, qu'ils choisissent M. Macron!

Le président François Hollande, qui a apporté dans l'après-midi son soutien à M. Macron, a été qualifié par Marine Le Pen de " ventriloque " de son rival.

Dernières nouvelles