Hollande amène ses ministres chez Macron — France

Pour les deux candidats qualifiés pour le second tour des élections présidentielles françaises, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la clé pour remporter le second tour le 7 mai consiste désormais à récupérer les votes des deux candidats défaits, M. Fillon et M. Mélenchon.

Certains auraient espéré une autre issue à ce premier tour de la présidentielle. Les candidats ont encore 10 jours pour les convaincre.

Ce compromis masque des divergences entre un Laurent Wauquiez qui exclut de participer à une coalition autour d'Emmanuel Macron et un Bruno Le Maire qui n'aurait "aucune hésitation" à intégrer le gouvernement si le leader d'En Marche! se retrouvait sans majorité claire à l'Assemblée.

Alors que Mme Le Pen multipliait les égoportraits à l'extérieur, le candidat indépendant, vêtu d'un complet et d'une cravate, rencontrait les chefs syndicaux derrière des portes closes dans cette usine de la ville d'Amiens. Face au "risque" de l'extrême droite, il n'a visiblement pas totalement convaincu par la façon dont il aborde le second tour, et le principal danger qui le guette est, sans doute, l'excès de confiance devant un adversaire plus aguerrie et plus expérimentée en politique.

Le débat donnera la parole en premier à Marine Le Pen et en conclusion à Emmanuel Macron, a indiqué TF1 mardi.

Pour sa part, la direction de Whirlpool a déclaré qu'elle n'avait "pas vocation à commenter ce qui relève de l'instrumentalisation d'un dossier industriel". "Notre priorité absolue reste et demeure de permettre l'émergence d'une solution viable et durable pour le site d'Amiens et ses employés en collaboration avec les représentants des salariés et les autorités compétentes au niveau local comme au niveau national", a ajouté la direction. Tout d'abord, En Marche! Pourtant, estime la présidente (en congé) du Front National sur France 2 lundi soir: "Rien ne dénote dans son comportement la moindre preuve d'amour pour la France". Du coup, ce n'est pas forcément facile pour eux de choisir entre ces 2 candidats au second tour.

Le pronostic de l'ancien vice-Président du Front National, Jean-Marie Le Pen, à propos des résultats du premier tour, n'a pas été le bon. Pour cela, ils demandent aux électeurs de soutenir Emmanuel Macron.

Selon un sondage publié mardi, Marine Le Pen, arrivée derrière Emmanuel Macron dimanche soir, serait battue le 7 mai avec 31% des suffrages du fait d'un report défavorable des voix. "Entre les " affaires", les " révélations " et les doutes croissants, c'est une portion significative d'une famille politique en pleine implosion qui pourrait défier la consigne de vote donnée par ses dirigeants.

" J'ai quand même une... une petite pensée... une petite pensée pour les électeurs de François Fillon". Rien n'est gagné pour le second tour, mais un front républicain se précise et il convient d'amplifier la mobilisation pour confirmer le résultat de ce soir.

Dernières nouvelles