Cholet. Emmanuel Macron en tête avec 80,71 % des suffrages exprimés

Le plus jeune président de la République a obtenu 58.4 % des voix contre 41.6% pour Marine Le Pen. Il a promis de "retisser les liens entre l'Europe et les citoyens".

En fin de soirée, M. Macron a retrouvé ses partisans - entre 20.000 et 40.000 selon les sources - devant la pyramide du Louvre.

Au total, plus d'un Français sur trois a refusé de choisir dimanche entre les deux candidats.

Dès lundi, Emmanuel Macron défilera aux côtés de François Hollande sur les Champs-Elysées dans le cadre des commémorations célébrant la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie en 1945.

La passation de pouvoir avec M. Hollande aura lieu d'ici au dimanche prochain. Il a reconnu que sa victoire n'était pas "un blanc-seing", disant qu'il ferait "tout pour" qu'il n'y ait plus "aucune raison de voter pour les extrêmes".

Quant à Marine le Pen, elle ne dépasserait donc pas les 35%.

Selon les sondeurs, elle devrait totaliser plus de dix millions de voix, dépassant largement son record du premier tour (plus de 7,6 millions de voix).

Le mouvement En Marche! d'Emmanuel Macron arrive en tête des intentions de vote pour le premier tour des élections législatives de juin, selon un sondage Harris Interactive pour M6. Son père Jean-Marie Le Pen, lui, avait peu progressé face à Jacques Chirac entre les deux tours en 2002. Ce rendez-vous sera symbolique puisque ce sera la première fois que François Hollande recroisera officiellement Emmanuel Macron depuis la démission de l'ancien ministre de l'Economie.

Malgré la nette défaite, Marine Le Pen s'est réjouie de son "résultat historique et massif" pour un parti "devenu la première force d'opposition".

A l'étranger, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et la chancelière allemande Angela Merkel, première dirigeante avec qui a conversé M. Macron après son élection, ont salué une bonne nouvelle pour l'Europe. Ce devrait être le cas dans le courant de la semaine prochaine, selon Richard Ferrand, le secrétaire général d'En Marche! M. Macron souhaite par ailleurs "dès l'été" réformer le droit du travail par ordonnances.

Dernières nouvelles