Le discours d'Emmanuel Macron devant ses partisans après son élection à la

Des échauffourées à Paris Nantes et Strasbourg après l'élection de Macron

Résultat présidentielle: Face-à-face tendu à Paris entre les manifestants d'extrême-gauche et les policiers

Le président sortant français François Hollande a annoncé dimanche soir dans un communiqué qu'il a félicité son ancien ministre, candidat à la présidentielle du mouvement "En Marche!", Emmanuel Macron, pour son élection à la présidence de l'Etat français.

"Nous comptons sur une France au coeur de l'Europe pour changer ensemble l'Union et la rapprocher des citoyens", a tweeté le président du Parlement européen Antonio Tajani en félicitant Emmanuel Macron.

Quasi inconnu il y a trois ans, il a en quelques mois développé une stratégie payante de "ni droite ni gauche" et obtenu 24,01% des voix au 1er tour, aidé par de multiples ralliements à gauche comme à droite. Soit 21 voix d'écart entre les deux candidats du second tour de la présidentielle. A l'issue du second tour, dimanche 7 mai, c'est Emmanuel Macron qui est élu président de la République, à 39 ans. La participation à Bordeaux est légèrement en baisse par rapport au premier tour.

Pour suivre notre direct sur mobile, cliquez ici.

"J'ai appelé ce soir Emmanuel Macron pour le féliciter chaleureusement pour son élection à la Présidence de la République", a fait part M. Hollande.

Aux Îles du Vent, Marine Le Pen est en tête uniquement à Moorea avec 50.86 % des voix, de justesse donc devant Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron accomplit un des plus retentissants exploits de l'histoire politique française. Marine Le Pen est même en tête dans de nombreuses communes comme Raon-l'Etape (52%), Etival-Clairefontaine (55%), Rupt-sur-Moselle (52%) Rambervillers (51%) par exemple.

Le mandat de François Hollande expire officiellement dimanche prochain et la passation aura lieu durant le week-end.

M. Macron devrait auparavant être présent aux côtés de M. Hollande dès lundi sous l'Arc de Triomphe pour les commémorations du 8 mai 1945; ainsi qu'à la Journée nationale des mémoires de l'esclavage mercredi dans les jardins du Luxembourg à Paris, juste après le dernier Conseil des ministres du quinquennat Hollande. "Il faudra attendre une semaine" pour connaître le nouveau premier ministre, a indiqué le secrétaire général d'En Marche!, Richard Ferrand. Celui ou celle-ci devra avoir " la compétence et la capacité de diriger un gouvernement et une majorité", donc a priori une certaine expérience parlementaire. En effet, Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) était arrivé en tête, avec 29,92% des votes exprimés. Plusieurs figures à droite (Christian Estrosi) ou à gauche (Manuel Valls) ont également signalé leur disponibilité. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Dernières nouvelles