Présidentielle: Macron gagne à Hayange, ville dirigée par le Front National

Environ 450 personnes ont manifesté dimanche à Nantes suite à l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence

Environ 450 personnes ont manifesté dimanche à Nantes suite à l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence. Image AFP

Ouvertement pro-européen, et le seul candidat à l'être sans ambages, Macron a profité du besoin de renouveau de la politique française exprimé par les Français, mais aussi des déboires de ses concurrents: le Fillongate, la faiblesse du soutien du Parti socialiste à son candidat Benoit Hamon ou encore les poursuites judiciaires dont Marine Le Pen fait l'objet ont fait tour à tour crédibilisé sa candidature. Surtout, et sans tenir des résultats du premier tour qui n'ont accordé que 24% des suffrages au candidat libéral, cela les conforte dans l'idée que leur politique reste la bonne, Emmanuel Macron se montrant le plus enclin, dans la campagne de premier tour, à respecter les recommandations de l'Union européenne (UE).

"Félicitations à Emmanuel Macron pour sa large victoire aujourd'hui comme prochain président de la France", a écrit le président américain Donald Trump sur Twitter.

Le second tour a été marqué par la plus forte abstention depuis 1969, qui devrait selon les sondeurs dépasser les 25%. Encore inconnu des Français voilà trois ans, Emmanuel Macron va succéder, comme le pronostiquaient les sondages, au président François Hollande à la tête de l'Elysée. Le taux d'abstention monte toutefois à 32,33% pour ce second tour, dans cet ancien bastion communiste passé à droite en 1995. "Le dernier étant crucial pour nos démocraties: ce dimanche, Emmanuel Macron a battu sèchement l'extrême droite". Qu'il se manifeste par un absentéisme des bureaux de vote ou un bulletin blanc, le refus de départager les deux finalistes pourrait surtout handicaper Emmanuel Macron.

A l'Elysée, François Hollande a "félicité chaleureusement" son ex-conseiller dont la "large victoire" confirme l'attachement "aux valeurs de la République" et "à l'Union européenne".

"Son après-midi sera consacré à une succession de rendez-vous de travail".

Le mandat de François Hollande expire officiellement dimanche prochain et la passation aura lieu durant le week-end.

En Dordogne, il obtient un peu plus de 64 %, son deuxième score le plus faible dans la région, dans un département de gauche où Jean-Luc Mélenchon était arrivé en tête au 1er tour.

Le vainqueur a déjà été invité par M. Hollande à participer lundi à son côté aux cérémonies du 8 mai, commémorant la capitulation allemande en 1945. "Il avait dit qu'il l'annoncerait aussitôt installé, il vous faudra attendre une semaine" a ainsi rappelé le secrétaire général d'En Marche Michel Ferrand sur le plateau de BFMTV après les résultats.

Le Premier ministre sera nommé dès le jour de l'investiture du nouveau chef de l'Etat comme cela s'est produit en 1974, 1981, 1995 et 2012 - années où, comme en 2017, un président ne se succédait pas à lui-même. Le ou la nommé (e) devra avoir "la compétence et la capacité de diriger un gouvernement et une majorité", donc a priori une certaine expérience parlementaire, selon M. Macron.

Alexis Tsipras, Premier ministre grec, voit dans la victoire d'Emmanuel Macron "une inspiration pour la France et l'Europe".

Parmi les premières réactions, Marine Le Pen, a salué " l'élimination des partis anciens, et la réorganisation de la politique française autour des patriotes et des mondialistes", se disant " inquiète pour ce futur quinquennat ".

Présidentielle: à Paris, 9 votants sur 10 ont choisi Emmanuel MacronEmmanuel Macron élu président: revivez la soirée du second tourPrésidentielle: écoutez en direct notre édition spéciale, au lendemain du second tourPrésidentielle: dix choses que vous ignorez peut-être sur Emmanuel MacronDIRECT. Les partisans de M. Macron tablent sur la "cohérence" des électeurs pour fournir au nouveau président une majorité absolue.

Dernières nouvelles