Adieu Pluzz, place à france.tv, le site unifié des chaînes publiques

LIONEL BONAVENTURE

LIONEL BONAVENTURE

Le service france.tv propose un accès à tous les contenus en un clic, pour éviter de perdre des internautes ou mobinautes en chemin.

La modernisation de la plate-forme Pluzz était annoncée depuis quelques jours.

La plateforme vidéo de France Télévisions connaît un coup de jeune avec une nouvelle version désormais disponible.

L'utilisation est simple. Elle regroupe les 500 programmes quotidiens, en replay, de la chaîne. Et devenir un véritable "service vidéo " à l'ergonomie repensée, plus en phase avec les usages actuels.

25 ans après l'apparition de la marque France Télévision (voir notre article consacré) et 15 ans après l'apparition du pluriel et des trapèzes, le groupe audiovisuel public s'apprête à vivre une nouvelle révolution.

Côté utilisation, en reprenant le concept de tuiles permettant de visualiser en un clin d'œil les différents programmes, le site web, l'application (disponible sur App Store et Google Play Store) et la plate-forme destinées aux décodeurs TV des opérateurs se veulent aussi plus agréables à l'utilisation et plus accessibles.

D'ici septembre, les chaînes du groupe vont être rebaptisées, en france.2, france.3, france.4, france.5 et france.Ô. Des pastilles de couleurs distinguent les émissions en direct, en replay ou encore payantes. Seule condition: se créer un compte sur le site, une pratique déjà adoptée dans certains cas par TF1 et M6. Les contenus de Francetvsport, Culturebox ou Brut. seront à terme intégrés au service. Les visiteurs vont prochainement pouvoir profiter de fonctionnalités rendant le visionnage plus agréable (reprise de lecture d'une vidéo à l'endroit où l'on s'est arrêté, et ce quel que soit l'écran de visionnage utilisé), contrôle du direct, commande vocale ou encore réception de notifications sur ses programmes favoris. L'autre projet du groupe dirigé par Delphine Ernotte est de lancer à l'automne prochain un service "de vidéo illimitée par abonnement", sur le modèle de ce que propose le géant du streaming Netflix.

Dernières nouvelles