Brigitte Macron n'accompagnera pas Emmanuel Macron à l'Élysée

Les Unes de trois quotidiens français au lendemain du renoncement de François Hollande de se présenter à sa propre succession à l'Elysée le 2 décembre 2016

Brigitte Macron n'accompagnera pas Emmanuel Macron à l'Élysée

Le chef de l'État quittera l'Élysée, dimanche soir, après avoir passé le pouvoir à son successeur, Emmanuel Macron, son ancien ministre de l'Economie. Elle y entrera cependant avant lui. Brigitte Macron pourra néanmoins témoigner de son soutien à son mari pour ce jour extrêmement important de leur vie, puisque la première dame ne sera qu'à quelques mètres dans le palais de l'Elysée.

Une vidéo diffusée par Public Sénat, montre Emmanuel Macron et François Hollande discuter sur un ton détendu avec le président du Sénat, Gérard Larcher, du déroulement de la cérémonie. François Hollande, sur le perron de l'Elysée, a salué un à un chacun des 17 ministres et des 20 secrétaires d'Etat.

François Hollande a indiqué aujourd'hui que s'il en avait "fini avec les cérémonies comme président de la République", "nul ne peut se mettre à l'écart" de la politique, soulignant qu'"il y a toujours une utilité".

"Je vais aller en Corrèze quelques jours". Une décision prise pour des raisons de protocole: en effet, François Hollande est officiellement un président célibataire, Julie Gayet n'étant jamais apparue publiquement à ses côtés.

"Il ne s'agit pas d'opposer une douleur à une autre", a relevé François Hollande. Puis il a évoqué sur l'histoire des commémorations et les lois qui ont permis son officialisation, la reconnaissance de l'esclavage et la traite. "Je suis un président de la République française qui veut que l'Europe d'aujourd'hui et de demain puisse se remettre en marche, qu'elle soit digne des promesses d'hier pour porter les promesses de demain", a déclaré le candidat d'En Marche! élu dimanche, un drapeau français et un drapeau européen derrière lui. Une sorte de passage de témoin. Le président Hollande avait alors choisi son ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve pour piloter le gouvernement durant les six derniers mois de son quinquennat. "C'est à cette question que je vais répondre maintenant, en réfléchissant, en travaillant, en produisant et en intervenant quand ça me paraîtra utile".

Dernières nouvelles