Affaire Fillon: deux journalistes du Canard enchaîné entendus

Louis-Marie Horeau, directeur de la rédaction du Canard Enchaîné et Hervé Liffran, journaliste au Canard Enchaîné, vont tous les deux être entendus, chacun leur tour, par la police, ce jeudi.

"Louis-Marie Horeau est entendu actuellement, je pense qu'il va sortir rapidement puisque c'est une audition libre".

Le candidat LR à l'élection présidentielle fonde sa plainte sur l'article L97 du Code électoral et non sur article 29 de la loi sur la liberté de la presse, utilisé dans le cadre d'une plainte pour diffamation.

Elle a été déposée au lendemain de la publication d'un article intitulé "L'enquête sur Penelope s'approche de son berceau.", selon une source judiciaire.

L'ancien candidat de la droite à la présidentielle, éliminé au premier tour, les accuse d'avoir diffusé de "fausses nouvelles" au sujet de son épouse Penelope, susceptibles d'avoir influencé le scrutin.

Dans ce texte, les journalistes déclarent que les contrats les plus anciens de Pénélope Fillon à l'Assemblée nationale ne datent pas de 1986, mais de 1982, et assurent que cette dernière avait eu un contrat de quinze mois, dès 1980, dans un ministère.

Les enquêteurs s'interrogent sur la réalité de ces emplois alors que Penelope Fillon était sans activité professionnelle connue.

Dernières nouvelles