Découvrez les propositions qui se cachaient au milieu des invectives — Débat présidentiel

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron lors d'une interview le 20 avril 2017

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron lors d'une interview le 20 avril 2017

Seuls 30% le pensent pour Marine Le Pen. Emmanuel Macron recueillait ainsi 61% des suffrages contre 39% pour Marine Le Pen, selon le PrésiTrack OpinionWay-Orpi pour Radio Classique et Les Echos comme selon l'Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio.

Emmanuel Macron a déposé plainte ce jeudi pour "faux et usage de faux" et "propagation de fausse nouvelle destinée à avoir une influence sur le scrutin" après que Marine Le Pen, mercredi soir lors du débat d'entre-deux-tours, a laissé entendre qu'il détenait un compte offshore au Bahamas.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte du candidat. "Nous n'hésiterons pas à poursuivre en diffamation quiconque reprendra cette fausse information", a ajouté l'entourage de M. Macron.

Emmanuel Macron, lui, a une nouvelle fois démenti ces accusations jeudi matin sur France Inter, et dénoncé les "fausses annonces et mensonges " émanant de "sites pour certains liés à des intérêts russes ". La candidate d'extrême droite, qui avait été reçue avant le premier tour par Vladimir Poutine au Kremlin, a reconnu jeudi matin ne pas 'avoir de preuve'. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas très tendre avec elle! Ce débordement de la campagne présidentielle sur le terrain judiciaire, à trois jours du second tour le 7 mai, intervient au lendemain d'un débat télévisé jugé "d'une brutalité inédite" et improductif par nombre de commentateurs. Il a été regardé par près de 16,5 millions de téléspectateurs (17,8 millions en 2012, 20 millions en 2007).

Le président sortant avait refusé de participer à un débat télévisé avec son concurrent pour ne pas cautionner "la banalisation de la haine et de l'intolérance".

Selon le sondage Elabe pour BFM TV et L'Express, les électeurs de François Fillon au premier tour voteraient à 45% pour l'ex-ministre de l'Économie et à 32% pour Marine Le Pen (23% n'expriment pas d'intention de vote) alors que ceux de Jean-Luc Mélenchon choisiraient à 54% Emmanuel Macron et à 14% sa rivale (32% non exprimés).

Entre invectives et échanges décousus, les finalistes se sont opposés avec acharnement sur l'ensemble des sujets abordés, la sortie de l'euro et la lutte contre le terrorisme suscitant des échanges particulièrement vifs. L'enquête a été en partie réalisée après la décision mardi d'une majorité des militants de La France insoumise d'opter pour le vote blanc ou l'abstention.

Chaque débat présidentiel d'entre-deux-tours apporte son lot d'attaques, de contre-attaques mais aussi, de coups bas.

Dernières nouvelles