Le gouvernement Cazeneuve a officiellement démissionné — Election de Macron

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a officiellement remis mercredi soir sa démission et celle de son gouvernement après la proclamation par le Conseil constitutionnel de l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, a annoncé l'Elysée.

Lundi, Emmanuel Macron avait participé à la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945 aux côtés de François Hollande.

En 1995, après la passation de pouvoirs avec Jacques Chirac, François Mitterrand s'était rendu au siège du PS où plusieurs milliers de sympathisants l'attendaient pour un dernier hommage après 14 ans au pouvoir.

"Je vais aller en Corrèze quelques jours".

Bernard Cazeneuve s'est également attaqué aux ex-membres du gouvernement qui se sont portés candidats de l'élection présidentielle, en dénonçant leur "incapacité" à "reconnaître le travail qui a été accompli en portant haut les couleurs du bilan du président pendant l'élection présidentielle".

Lire aussi: Qui pourraient être les ministres d'Emmanuel Macron? Comme le rappelle le reportage de l'époque diffusé sur France 2 visible ci-dessus, la teneur du premier discours du président investi avait aussi irrité l'opposition.

Difficile d'imaginer une telle situation ce dimanche: "Je ne passe pas le pouvoir à un opposant politique, c'est quand même plus simple", a d'ailleurs signifié François Hollande jeudi. Sur le perron de l'Elysée, le Président a salué chacun des ministres. Le Figaro Immobilier rapporte mardi 9 mai que François Hollande a été séduit, dimanche dernier, par une grande demeure contemporaine des années 50 près de Tulle.

La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem a avoué: "On était tous étreints d'émotion, y compris le Président". L'occasion d'un premier "passage de flambeau", selon les mots du président.

En attendant et à l'abri des regards, François Hollande fait ses cartons. "Nous devons continuer à nous battre contre les discours qui nous jettent les uns contre les autres", a insisté M. Hollande.

Le 10 mai est la dernière date figurant sur son agenda.

"Il vous revient à présent, cher Emmanuel, de porter ce message", a déclaré le futur ancien président de la République... "Et Emmanuel restera là, silencieux, mais". Elle a aussi ajouté: "puis le sentiment aussi que quelque part, quelque chose continue avec un nouvel élan qui est donné avec le nouveau président de la République, qui va continuer un certain nombre d'actions et puis apporter un nouveau souffle sur d'autres sujets".

En 2012, les images de François Hollande essuyant une pluie diluvienne debout dans sa décapotable avaient fait le tour du monde.

Dernières nouvelles