Une cyberattaque frappe plusieurs pays et organisations

Attaque informatique:

Une cyberattaque frappe plusieurs pays et organisations

Une attaque informatique "de portée mondiale" et qualifiée d'"incident majeur" par le service public de santé britannique (NHS) a bloqué les ordinateurs de nombreux hôpitaux du pays, une atteinte similaire ayant frappé de grandes entreprises espagnoles dont Telefonica.

Un peu plus tôt, le NHS avait fait savoir qu " un certain nombre d'organisations' avaient été 'affectées par des attaques informatiques'.

"Le Centre national de cybersécurité travaille en étroite collaboration avec les informaticiens du NHS afin de s'assurer qu'ils viennent en aide aux organisations concernées et qu'ils protègent la sécurité des patients". "Nous n'avons aucune preuves que les données des patients ont été compromises ", a-t-elle assuré.

Ce piratage informatique qui a touché plusieurs dizaines d'hôpitaux en Angleterre a été effectué via le virus Wanna Decryptor, selon le NHS, qui crypte les données contenues sur un ordinateur, afin d'exiger de son propriétaire une rançon en échange d'une clé de décodage. D'autres pays à travers le monde ont été également touchés par l'attaque: l'Australie, la Belgique, l'Allemagne, l'Italie, le Mexique et.la France.

'On nous a dit d'éteindre tous nos ordinateurs, et le wifi de nos téléphones. Aucun ordinateur ne fonctionne actuellement', ont déclaré en milieu d'après-midi à une journaliste de l'AFP deux employées de l'hôpital St Bartholomew, à Londres. Un porte-parole du Barts Health NHS Trust, à Londres, a expliqué avoir été dans l'obligation d'annuler des rendez-vous et a appelé les patients à se rendre "dans d'autres services du NHS", sur Twitter.

Alerté, le ministère espagnol de l'Energie s'est voulu rassurant: "L'attaque a touché ponctuellement des équipements informatiques de travailleurs dans des entreprises et elle n'affecte donc pas la prestation de services, ni l'exploitation des réseaux, ni l'usager de ces services".

Dernières nouvelles