Arrivée du pape François au Portugal pour son pèlerinage à Fatima

Le Pape François rendant hommage à la Vierge de Fatima le 12 octobre 2013 place Saint-Pierre.- AP

Le Pape François rendant hommage à la Vierge de Fatima le 12 octobre 2013 place Saint-Pierre.- AP

Les 43 hôtels de Fatima, petite bourgade de 12.000 habitants, n'ont pas hésité à facturer les chambres au prix fort pendant la visite du pape, et tablent cette année sur des recettes en hausse de 20%, à 32 millions d'euros. Il y déclare venir " en pèlerinage jusqu'aux pieds de la Vierge ", raison pour laquelle il se rend uniquement dans la cité mariale, sans passer par Lisbonne, la capitale.

À l'avant-veille de son déplacement de deux jours à Fatima (Portugal), le pape François a transmis le 10 mai 2017 un message vidéo aux habitants du Portugal. L'épisode sera en tout cas suffisamment décisif pour que l'Eglise déclare en 1930 les apparitions dignes de foi et autorise le culte de Notre-Dame de Fatima.

Morts à neuf et dix ans, Francisco et Jacinta Marto, appelés en France François et Jacinthe, ont été élevés à la dignité de saints lors d'une messe célébrée devant des centaines de milliers de personnes.

Luisa Pacheco, une couturière portugaise de 48 ans, faisait son premier pèlerinage pour tenir une promesse faite voici 30 ans: "je suis tombée malade et j'ai promis à Notre-Dame que je viendrais à Fatima si j'étais encore en vie pour le centenaire des apparitions".

En arrivant à la Chapelle des apparitions, coeur du sanctuaire érigée à l'endroit même où la Vierge serait apparue le 13 mai 1917 à trois petits bergers, le pontife argentin s'est très longuement recueilli face à la statue de Notre-Dame de Fatima, dans un silence absolu respecté par la foule des fidèles, certains en larmes, d'autres serrant leur chapelet sur le coeur. "C'est la première fois que je vais voir le pape François, donc cette année ce sera différent", a-t-il ajouté.

Les apparitions de la "dame en blanc" que seuls virent les trois petits paysans furent ensuite accompagnées de phénomènes insolites constatés le 13 octobre par 50.000 à 70.000 curieux, venus assister à une "danse du soleil". Leurs visions comptent parmi les événements les plus marquants de l'histoire de l'Église catholique au 20e siècle.

Le Pape François doit également canoniser deux des trois bergers: Francisco et Jacinta, morts en 1919 et 1920. On lui attribue de nombreux miracles, dont la guérison en 2013 d'un enfant brésilien qui souffrait de graves blessures après être tombé d'une fenêtre.

Pour le pape polonais, le secret, qui a fait l'objet de nombreuses interprétations, annonçait l'attentat perpétré contre lui sur la place Saint-Pierre à Rome, le 13 mai 1981.

Un an après avoir échappé à la tentative d'assassinat qui le visait, Saint Jean-Paul II ira à Fatima consacrer de nouveau le monde à Marie le 13 mai 1982 en faisant fixer dans la couronne de la Vierge la balle qui avait traversé son corps.

Dernières nouvelles