Derniers moments de campagne avant l'élection présidentielle française

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron lors d'une interview le 20 avril 2017

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron lors d'une interview le 20 avril 2017

Emmanuel Macron a déposé plainte jeudi contre X pour "propagation de fausse nouvelle", après que sa rivale pour l'élection présidentielle en France Marine Le Pen a insinué qu'il possédait "un compte offshore aux Bahamas", a annoncé l'entourage du candidat centriste. Ils ne sont que 35% à juger que la candidate du Front national a fait une très bonne ou assez bonne campagne.

L'europtimiste Emmanuel Macron s'est affiché pendant toute sa campagne comme le partisan d'une gouvernance européenne renforcée et réformée. "Sûrement que ça sortira dans la journée ".

Clairement, le débat d'entre-deux tours a tourné au désavantage de la candidate du Front national. Des travailleurs détachés à l'avenir de ces institutions européennes, ni l'un ni l'autre ne manquera ce mercredi 3 mai, lors du débat de second tour, de fustiger les positions de son concurrent en la matière. Selon les personnes interrogées dans l'enquête, Emmanuel Macron est considéré comme le plus honnête des deux finalistes (57%, +4 points), et celui qui dispose du meilleur programme (57% contre 33% pour Marine Le Pen). Marine Le Pen perd trois points à 38%. Lors d'une invective à l'encontre d'Emmanuel Macron, elle avait dit: " Faites attention à ce que vous dites, monsieur Macron.

Quelques minutes plus tard, l'information apparaît sur Twitter et va être "massivement relayée" par "des comptes Twitter de soutien" au président américain Donald Trump, puis sur des comptes proches de sites favorables au chef d'Etat russe Vladimir Poutine comme Sputnik et RussiaToday, affirme l'équipe d'En Marche!.

Concernant les sondages, le CSA rappelle que la veille et le jour du scrutin, 'aucun sondage électoral ne peut faire l'objet, par quelque moyen que ce soit, d'une publication, d'une diffusion ou d'un commentaire', à compter du samedi précédant le scrutin à zéro heure. "Lui-même avait d'ailleurs prévenu, le 17 avril sur BFM-TV, que ce type de rumeurs étaient susceptibles d'apparaître". Accusant Mme Le Pen d'avoir fomenté cette "manoeuvre" grâce à ses "troupes sur internet", l'ancien ministre de l'Economie l'a accusée de propager des "fake news".

Dernières nouvelles