Karine Major retrouvée vivante dans l'ouest canadien

A            A            A

A A A

Ses proches ont des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité.

Elle ne se serait toutefois pas présentée à son lieu de travail. "C'était une libération, j'ai eu les larmes aux yeux!" Elle était portée disparue depuis le 9 mai.

"Les policiers ont fait des vérifications durant la nuit et ont validé son identité".

Après avoir éprouvé une grande joie à la suite de cette annonce, le conjoint de Karine Major nageait dans l'incompréhension. Mais sais-tu, ce n'est plus important.

Sa sœur, Annie Major, s'est effondrée quand elle a su que sa sœur avait été retrouvée.

"Tu imagines tellement le pire. le soulagement que j'ai ressenti, ça ne s'explique pas. Tu recommences à respirer, c'est complètement fou", a-t-elle ajouté, indiquant que leur mère, Louise Moisan, était extrêmement soulagée.

Les circonstances entourant la découverte de Karine Major en Saskatchewan se précisent. "On ne peut pas encore confirmer d'hypothèse pour le moment, il faut d'abord avoir sa version des faits", a-t-il ajouté au sujet de ce qui a pu se passer au cours des sept derniers jours.

Il semble que Mme Major, qui se déplaçait à bord d'une voiture de marque Nissan Micra, de l'année 2015, de couleur rouge, ait quitté son domicile de Rimouski peu avant midi mardi dernier pour se rendre à Amqui, à une quarantaine de kilomètres de chez elle, où elle occupe un emploi de chimiste.

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a établi un poste de commandement mobile, lundi matin, à Cacouna, afin de recueillir des informations du public concernant la disparition de Karine Major.

Dernières nouvelles