Merkel-Macron, un nouveau couple franco-allemand champion de l'UE

Emmanuel Macron nomme son Premier ministre et part pour Berlin

France: qui sera Premier ministre ?

"Ce sont deux des leaders les plus récents sur la scène internationale", a affirmé un haut représentant de l'administration Trump, selon qui l'appel téléphonique récent entre les deux hommes se serait très bien passé.

Cette nomination constitue un signal fort en direction de l'Europe et en particulier de l'Allemagne. Il s'agit de celui d'Edouard Philippe, républicain de 46 ans, député-maire du Havre et proche d'Alain Juppé.

Dans son discours d'investiture, le 14 mai 2017, le Président de la République Emmanuel Macron a rappelé que l'Europe se trouve au cœur de son programme: " L'Europe, dont nous avons besoin, sera refondée, relancée, car elle nous protège et nous permet de porter dans le monde nos valeurs.

Dans son premier discours dimanche, le chef de l'Etat avait souligné le "rôle immense" de la France, qui doit "corriger les excès du cours du monde et veiller à la liberté".

"Il y a un souhait de travail conjoint sur quelques priorités: sécurité, économie et investissements, et la protection sociale avec la lutte contre le dumping ainsi que le sujet des travailleurs détachés", ajoute-t-on côté français. La chancelière allemande avait été le premier dirigeant étranger à le féliciter "chaleureusement" au soir de sa victoire. Mais les discussions ne seront pas faciles pour autant.

La presse allemande, elle, n'a laissé aucun état de grâce au nouveau président français et mis en avant dès son élection les sources prévisibles de désaccords avec Berlin.

La limite de dépôt des candidatures est fixée au 19 mai, mais c'est mercredi au plus tard que le mouvement La République en Marche! d'Emmanuel Macron devrait faire connaître la totalité des candidats qui s'aligneront pour la bataille des législatives. Or, l'idée de réformer les traités européens, suite au rejet par référendum en France du projet de Constitution européenne en 2005, est un chiffon rouge à Berlin. "L'ami cher. Macron sauve l'Europe.et ce sont les Allemands qui doivent payer", titrait samedi l'hebdomadaire Der Spiegel.

Un déplacement d'Emmanuel Macron auprès des troupes françaises, qui était initialement envisagé avant Berlin, aura finalement lieu "très rapidement après Berlin", souligne-t-on dans son entourage.

Dernières nouvelles