Gouvernement: Collomb, Hulot, Bayrou, trois ministres d'Etat

L'écologiste Nicolas Hulot à Paris le 23 mars 2017

L'écologiste Nicolas Hulot à Paris le 23 mars 2017

Le ministre socialiste sortant de la Défense Jean-Yves Le Drian reste au gouvernement comme "ministre de l'Europe et des Affaires étrangères".

Le député-maire LR de Meaux Jean-François Copé, qui avait prédit par avance la nomination d'Edouard Philippe, a assuré mardi soir sur France 5 que Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire seraient sur la liste des ministres.

Marielle de Sarnez nommée ministre des Affaires européennes.

Le nouveau président français Emmanuel Macron a dévoilé mercredi son premier gouvernement, une équipe de rupture marquée par une stricte parité hommes-femmes et un panachage politique intégrant des personnalités de gauche, de droite, du centre et de la société civile. En revanche, certains ministres sont très jeunes: Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat en charge du Numérique, est le benjamin (33 ans).

Un mois avant d'être élu, Macron avait pour sa part formulé son souhait de "ne pas faire un gouvernement avec les états-majors des partis politiques" et que celui-ci soit "composé d'une quinzaine de ministres tout au plus, qui seront d'abord choisis pour leurs qualités et pour leur expérience [.] pas pour leur supposé poids politique".

Avec ce casting, le nouveau président et son Premier ministre espèrent convaincre d'autres responsables de droite de rejoindre la majorité présidentielle qu'ils souhaitent constituer.

Outre Jean-Yves Le Drian, Annick Girardin est donc la seconde rescapée de l'ère Hollande, nommée aux Outre-Mer. C'est le cas, par exemple, d'Elisabeth Borne, chargée des Transports.

Parmi eux figurent quatre socialistes (dont deux avaient rejoint En Marche!), deux radicaux de gauche, trois centristes, deux LR, les autres provenant de la société civile.

"La droite tient", a assuré mardi le secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer.

Ministre des Sports. Laura Flessel, 45 ans, ancienne escrimeuse de haut niveau, aucun passé politique (1er ministère). Le sénateur du Cantal Jacques Mézard est nommé ministre de l'Agriculture.

L'exécutif cherche probablement à éviter un nouveau cas Thévenoud, du nom du secrétaire d'État nommé en 2014 dans le gouvernement Valls et contraint à démissionner au bout de neuf jours en raison de retards de déclarations de revenus. Le ministère des Armées revient à l'eurodéputée Sylvie Goulard, qui siège au Parlement européen sous les couleurs du MoDem, même si elle fait la campagne de Macron depuis l'automne 2016.

Dernières nouvelles