Philippe, le Drian et Bayrou devront démissionner des exécutifs locaux

Ferrand Sarnez Le Maire...ces ministres sous la menace des législatives

Philippe, le Drian et Bayrou devront démissionner des exécutifs locaux

Quid à présent du Conseil Régional de Bretagne?

Après ces trois hommes, vient Sylvie Goulard: jusqu'ici députée européenne siégeant parmi les libéraux de l'ADLE, elle est nommée ministre des Armées.

Il a été l'un des six ministres socialistes restés en fonction tout au long du mandat de François Hollande, il aura 70 ans le 30 juin, et il rempile. Son suppléant, Loïg Chesnais-Girard, s'est exprimé avant l'annonce officielle de l'Elysée rappelant sa "feuille de route" depuis les élections régionales: "je suis le garant de la majorité, le gardien attentif du projet régional, dans le respect des identités et des parcours politiques" et en précisant déjà sur la possible déclaration de son chef de file: Jean-Yves Le Drian "est le seul maître de son agenda". Ancien militant de la Jeunesse étudiante chrétienne, entré en 1974 au PS, où il a créé les "transcourants " avec François Hollande, l'ancien maire de Lorient et député du Morbihan a scellé un accord régional avec des socialistes, communistes, régionalistes et écologistes.

La consigne, si elle était annoncée, prend un sens particulier pour Jean-Yves Le Drian.

A l'époque Jean-Yves Le Drian lui même parlait d'une "période de transition, cette période intérimaire, on gérera le mieux possible avec mon équipe, et je suis persuadé que les Bretonnes et les Bretons comprendront". Il avait officialisé son soutien en mars au candidat d'En Marche! et s'était dit à cette occasion à la disposition d'Emmanuel Macron si ce dernier avait besoin de son "expérience " et de ses "connaissances".

Il estime qu'avec la nomination de M. Le Drian aux Affaires étrangères, "de nombreuses perspectives s'ouvrent", en vue de "l'approfondissement des relations (...) de tous ordres avec la France".

Première réaction dans son opposition à la Région Bretagne: Gilles Pennelle, le porte-parole du FN dans la région " demande clairement la démission de Jean-Yves Le Drian de la présidence de la région Bretagne.

Dernières nouvelles