Cannabis: Une consommation précoce perturberait les résultats scolaires

ILLUSTRATION. La consommation précoce de cannabis influerait sur les résultats

ILLUSTRATION. La consommation précoce de cannabis influerait sur les résultats

Des chercheurs apportent une preuve des effets du cannabis sur les performances scolaires.

L'hypothèse d'un effet direct de la consommation de cannabis sur la concentration, la motivation, et à terme la réussite scolaire semble se vérifier.

Les adolescents qui commenceraient à consommer du cannabis avant leur 17 ans ont plus de risque d'échouer dans leur scolarité selon l'INSERM.

Les spécialistes des neurosciences se sont intéressés à 1.103 personnes âgées de 25 à 35 ans mais aussi à leurs parents, afin de pouvoir prendre en compte le contexte familial, le contexte psychologique, et d'éventuels problèmes scolaires. Les consommateurs dits précoces avaient une probabilité plus élevée de ne pas dépasser le niveau du baccalauréat. L'Inserm vient de publier dans l'International Journal of Epidemiology une étude sur la consommation de cannabis chez les adolescents. Les jeunes filles sont davantage concernées par ce phénomène que les garçons, à en croire les scientifiques. Les troubles de la concentration et de la mémoire seraient en cause, tout comme une baisse de la motivation.

Pour les jeunes ayant commencé le cannabis après 17 ans, le niveau d'études est comparable avec celui des autres.

Dernières nouvelles