Emmanuel Macron débute sa marche

Emmanuel Macron à Paris le 13 mai 2017- CHARLY TRIBALLEAU- AFP

Emmanuel Macron à Paris le 13 mai 2017 CHARLY TRIBALLEAU

Après un dîner avec ses proches collaborateurs, Emmanuel Macron devait se plonger dans les dossiers des jours à venir, conformément à la promesse faite en clôture de son discours d'investiture: " Dès ce soir, je serai au travail ". François Hollande a accueilli vers 10 heures son successeur au bout du tapis rouge, sur le perron de l'Elysée, avant de s'enfermer avec lui dans le bureau présidentiel pour lui communiquer quelques secrets d'Etat, à commencer par les fameux codes de l'arme nucléaire. Cyberattaques: l'ex-directeur de la campagne numérique d'Emmanuel Macron appelle à construire une "quatrième armée " Emmanuel Macron et les conspirationnistesLes 5 infos des législatives aujourd'hui: Macron salué par les éditorialistes, Valls règle ses comptes, Dupont-Aignan s'éloigne du FN.

"Les Français ont choisi l'espoir et l'esprit de conquête", a lancé le plus jeune président de la République jamais élu, à 39 ans, fixant le cap d'une présidence au cours de laquelle il n'entend "rien céder" tout en ayant "la volonté constante de réconcilier et rassembler".

Le nouveau Président de la République française, Emmanuel Macron, et la maire de Paris Anne Hidalgo à l'Hôtel de Ville lors de la passation de pouvoir, ce dimanche 14 mai 2017.

Après avoir raccompagné M. Hollande dans la cour d'honneur, Emmanuel Macron se verra remettre les insignes de Grand Croix de la Légion d'honneur puis assistera à la proclamation du résultat officiel de l'élection présidentielle par le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius.

François Hollande a évoqué les éléments qui ont marqué son quinquennat l'accord "historique" sur le climat, avec la COP 21 signé à Paris en 2015, le Mariage pour tous, en 2013, ou encore sa satisfaction d'avoir tout fait pour permettre à la Grèce de rester dans l'Europe.

11 heures: départ de François Hollande.

Étaient aussi présents des représentants du Parlement, des syndicats, des autorités religieuses - à qui Brigitte Macron a demandé de "prier, beaucoup" pour son mari - et des compagnons de la première heure d'Emmanuel Macron comme Christophe Castaner, Benjamin Griveaux et Gérard Collomb, dont certains étaient émus aux larmes. Puis Emmanuel Macron est sorti par la Grille du Coq, pour remonter seul les Champs-Elysées à bord d'un command car jusqu'à la place de l'Etoile, escorté des motards et des cavaliers de la Garde républicaine. Comme le veut la tradition, il a ravivé la flamme sur la tombe du Soldat inconnu, sous une pluie battante. Le tout sous haute sécurité: près de 1 500 policiers et gendarmes ont été mobilisés. Selon l'Elysée, le chef de l'Etat "a souhaité, comme premier déplacement, se rendre au chevet des soldats blessés au combat, pour défendre notre nation et la liberté dans le monde ".

Dernières nouvelles