"Je préfère toujours mon pays à mon parti", affirme Darmanin — Gouvernement Macron

Gérald Darmanin était jusqu'à présent maire de Tourcoing

Gérald Darmanin était jusqu'à présent maire de Tourcoing

Le ministre de l'Action et des Comptes publics ajoute qu'"il faut que l'on réussisse, il faut aider le président de la République à réussir".

La position de l'homme politique de 34 ans, élu maire de Tourcoing en 2014, n'a pas échappé non plus à la maire de Paris.

Né le 11 octobre 1982 à Valenciennes, dans le Nord, Gérald Darmanin est diplômé de l'Institut de sciences politiques de Lille.

Il sera ensuite directeur de la campagne victorieuse de Xavier Bertrand pour les élections régionales de 2015 dans les Hauts-de-France, où la droite a bénéficié du retrait de la liste socialiste pour faire échec au Front national, arrivé nettement en tête au premier tour.

Au gouvernement vient également de faire son entrée Gérard Collomb, maire de Lyon, qui s'est lui aussi montré sceptique quant au mariage pour tous.

En réaction aux critiques venues des rangs de la droite concernant sa nomination, M. Darmanin a affirmé mercredi soir à l'aéroport de Roissy, où il a effectué sa première visite ministérielle auprès des services des douanes: "Je suis toujours Les Républicains".

Il avait renoncé, le 3 mars, à soutenir le candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon, empêtré dans ses affaires judiciaires.

Cette déclaration du président à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie aurait pu être bien accueillie s'il n'avait pas invité Gérald Darmanin à rejoindre son gouvernement quelques heures plus tôt, se sont désespérés des internautes.

Avec un grand-père algérien, un autre maltais, Gérald Darmanin n'a jamais caché ses origines modestes. Issu d'une famille d'immigrés, sa mère est femme de ménage, son père tenancier de bistrot. "Mon deuxième prénom est Moussa", a-t-il déclaré dans un portrait que lui a consacré de Libération en 2012.

Dernières nouvelles