L'ancien chef du FBI nommé procureur spécial dans l'enquête Trump-Russie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans ses bureaux de Jérusalem le 14 mai 2017

Israël fait profil bas face au scandale des informations classifiées de Trump

Est-ce que Robert Mueller, nommé procureur spécial pour reprendre l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle américaine, sera indépendant? Il s'agit de l'ex-directeur du FBI, Robert Mueller.

"Compte tenu des circonstances actuelles particulières, j'ai estimé que l'intérêt public demande de placer cette enquête sous l'autorité d'une personne qui exerce un degré d'indépendance vis-à-vis de la hiérarchie habituelle", a-t-il ajouté. Il est en outre autorisé à lancer des poursuites si nécessaire. Ses alliés républicains le soutiennent encore, mais prennent les affaires très au sérieux.

La décision du ministère survient après la révélation jeudi que le directeur du FBI James Comey, limogé la semaine passée, a rédigé un mémo relatant le demande de Donald Trump d'abandonner une enquête ouverte sur l'ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn.

Les agences américaines de renseignement ont conclu en début d'année dans un rapport que la Russie avait interféré dans la campagne électorale, des accusations rejetées par le Kremlin.

Dernières nouvelles