Le nouveau gouvernement sera connu ce mercredi à 15h

Quand Edouard Philippe parlait de sa femme Edith et de celle qu'il aurait aimé être

Elections législatives en France – La droite s'effrite après la nomination d'Edouard Philippe comme Premier ministre

Le premier gouvernement du quinquennat Macron est dévoilé mercredi après-midi après un report de 24 heures, une équipe que le nouveau président veut d?une probité irréprochable, paritaire, ouverte à la société civile et surtout "et de droite et de gauche", une rupture dans la vie politique.

La "cause nationale" d'Emmanuel Macron est-elle représentée en sein-même du gouvernement de son premier ministre Édouard Philippe? "Emmanuel Macron voulait que les femmes occupent des ministères de premier plan et ne soient pas reléguées à des portefeuilles qui leur sont traditionnellement dévolus ou moins importants", note l'entourage du nouveau président.

Mais les cinq nominations officielles concernent pour l'heure exclusivement des hommes, dont quatre énarques, comme M. Macron.

Nommé lundi par Emmanuel Macron, le parlementaire est assez inconnu. "Je pense qu'aujourd'hui celui qui a le plus grand rapport de force, la plus grande notoriété et la plus grande sincérité de l'engagement sur ces questions, c'est Nicolas Hulot pour qui j'ai beaucoup de respect et d'affection (.) Mais si votre Premier ministre et le président de la République n'ont pas le cap de l'écologie, vous serez en permanence entravé", a-t-elle estimé. Habitué à refuser ministères, l'ex-animateur de TF1 a décidé "cette fois-ci de franchir le pas", sous certaines conditions, selon un proche (lire en page4). Le député-maire LR de Meaux Jean-François Copé, qui avait prédit par avance la nomination d'Edouard Philippe, a assuré mardi soir sur France 5 que Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire seraient sur la liste des ministres. Autres noms cités à droite: le juppéiste Benoist Apparu ou le lemairiste Franck Riester. Eric Ciotti a comparé cet "appel" à une "gifle" pour les candidats investis par Les Républicains aux législatives. À gauche, Jean-Yves Le Drian est donné comme seul survivant du gouvernement Cazeneuve, à la Défense. Et les femmes? Macron, dont le premier cercle durant la campagne était très masculin, a promis la parité.

Le chef du gouvernement a pour mission d'obtenir lors des législatives des 11 et 18 juin "une large majorité présidentielle, base de l'action du futur du gouvernement" et de "marginaliser les oppositions des anciens partis de gouvernement en dessinant un arc de soutien allant des "progressistes" de l'ancien Parti socialiste (PS) au centre droit", selon le politologue français Olivier Ihl. Il pourrait choisir de propulser de jeunes espoirs issus du monde de l'entreprise, comme Astrid Panosyan, passée par la direction d'un groupe immobilier ou la spécialiste de la communication Axelle Tessandier.

Dernières nouvelles