Les dirigeants du monde entier félicitent Emmanuel Macron pour son élection — Présidentielle

Emmanuel Macron prononce un discours devant la pyramide du Louvre à Paris le 7 mai 2017 après sa victoire à l'élection présidentielle française- Patrick KOVARIK- AFP

Présidentielle française : 66,10 % pour Macron, 33,90 % pour Le Pen

Il y a trois ans, quand il a été nommé ministre de l'Economie, personne ne le connaissait. Les chiffres définitifs accordent pour leur part 33,90 % des voix à son adversaire du Front national.

Sans expérience sur les sujets régaliens, Emmanuel Macron va aussi devoir assumer pleinement son rôle de chef des armées. Là, il a promis qu'il travaillerait à "retisser les liens entre l'Europe et les peuples qui la forment, entre l'Europe et les citoyens", et qu'il "défendrait la France, ses intérêts vitaux, son image, son message". Pour le Premier ministre Bernard Cazeneuve, qui doit conduire la bataille des législatives pour le PS, pas question de se draper dans une posture d'opposant face à M. Macron. A nouveau, il a promis de "répondre aux attentes", de défendre "l'esprit des lumières", les "libertés" mais aussi les "opprimés".

Emmanuel Macron a assisté lundi aux cérémonies du 72e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945.

Le pourcentage des bulletins blancs, 8,51%, et nuls 2,96%, soit un total de 11,47% des votants et plus de 4 millions d'électeurs, est le plus élevé enregistré lors des scrutins présidentiels depuis le début de la Ve République. L'abstention s'est élevée à 25,44%. L'occasion, pour François Hollande, de parler de sa relation avec Emmanuel Macron. Traditionnellement, le président se rend en haut des Champs Élysées, sous l'Arc de Triomphe pour saluer la mémoire du soldat inconnu et raviver sa flamme, symbole de la combativité et du sacrifice des soldats français pendant les deux guerres mondiales.

Le président sortant est d'abord venu chercher son successeur dans les tribunes, place de l'Etoile, le saluant d'une accolade. Puis, comme pendant la cérémonie de ce 8 mai, François Hollande a été bienveillant envers Emmanuel Macron.

Même au Havre, qui avait gagné le surnom de "capitale de la grève " lors du mouvement social contre la loi travail en 2016, Emmanuel Macron arrive en tête avec un score de 67,33 %. 28% des Français carolos, par exemple, ont voté extrême droite.

Dernières nouvelles