Marseille et Cassis hissent enfin un pavillon bleu

Les plages de Boucan et de l'Ermitage obtiennent le Pavillon bleu

Presqu'île. Le pavillon bleu flotte sur sept plages

Récompenses pour les ports de plaisance et les communes engagés dans une démarche d'excellence environnementale.

Dans les Ardennes comme l'an passé les plages de La Warenne à Charleville-Mézières, le plan d'eau du Lac de Douzy et le site des Mazures ont décroché le pavillon bleu.

Le port départemental de Cassis se voit lui aussi décerner un pavillon bleu. C'est la région Provence Alpes Côte d'azur qui est la mieux représentée avec 58 lauréats, suivie par la région Occitanie avec 53 lauréats. Seul le Port de Plaisance de Bourgenay en vendée est reconnu.

Le label Pavillon bleu a été décerné à 173 communes (390 plages), ce vendredi.

Quatorze nouvelles communes obtiennent le label: Saint-Vincent-les-Forts (Alpes-de-Haute-Provence), Mandelieu La Napoule (Alpes-Maritimes), Ajaccio (Corse-du-Sud), Arnay-le-Duc (Côte-d'Or), Vias (Hérault), Iffendic (Ille-et-Vilaine), Eguzon-Chantôme (Indre), Seignosse (Landes), Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique), Coudeville-sur-Mer (Manche), Saint-Pair-sur-Mer (Manche), Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Jouin-Bruneval (Seine-Maritime), Saint-Valéry-en-Caux (Seine-Maritime). Elles doivent être candidates à l'obtention du label et répondre à 4 grands critères. Une plage labellisée en 2016. Les communes doivent aussi avoir une politique de recyclage solide avec la mise en place d'actions d'éducations à l'environnement. Les communes doivent également respecter des critères liés à la gestion de l'eau et des déchets (poubelles sur les plages, analyses des eaux de baignades, etc.). Il faut aussi assurer le traitement des eaux usées des bateaux, des boues de dragage ou des liquides qui pourraient polluer les cales.

Dernières nouvelles