Résumé de l'investiture d'Emmanuel Macron

Une fois qu'il a eu quitté l'Elysée ce dimanche 14 mai, François Hollande s'est dirigé vers le siège du Parti socialiste pour retrouver des militants et des sympathisants mais aussi quelques anciens ministres comme Jean-Marc Ayrault, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, Myriam El Khomri ou encore Juliette Méadel.

Comme le veut la tradition, le nouveau président s'est fait présenter le grand collier de la Légion d'honneur avant d'aller saluer, un à un, les quelque 300 invités massés sur la moquette cramoisie du palais présidentiel, tandis que résonnaient des airs joyeux signés Mozart et Offenbach. "Nous avons vécu des crises et là encore nous avons tenu bon". "Je laisse la France dans un état bien meilleur que celui que j'ai trouvé", a-t-il déclaré. Mais contrairement à Nicolas Sarkozy (droite) qu'il avait remplacé en 2012, M. Hollande s'est gardé d'annoncer son retrait de la vie politique. Le nouveau chef de l'Etat a passé une journée riche en séquences protocolaires et en émotions où se sont succédées passation de pouvoir avec François Hollande, cérémonie d'investiture et remontée des Champs-Elysées. En outre, il a souligné que pendant ces cinq ans, il n'avait cessé "de donner la priorité à la jeunesse". Très grave, le nouveau président de la République a promis de "rendre aux Français leur confiance en eux, depuis trop longtemps affaiblie", avec "la certitude intime que nous pouvons ensemble écrire une des plus belles pages de notre histoire".

11h27: Début du discours d'Emmanuel Macron.

Après avoir raccompagné M. Hollande dans la cour d'honneur, Emmanuel Macron se verra remettre les insignes de Grand Croix de la Légion d'honneur puis assistera à la proclamation du résultat officiel de l'élection présidentielle par le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius. Ce dernier a gratifié Emmanuel Macron d'un "Bon courage!".

Le plus jeune président que la France ait jamais élu, le centriste Emmanuel Macron, entre officiellement en fonction dimanche, une semaine après avoir battu dans les urnes sa rivale d'extrême droite Marine Le Pen. À noter qu'il achève cette étape à pied afin de se rendre jusqu'à l'Arc de Triomphe. Là encore, le chef de l'Etat a salué la foule. Emmanuel Macron avait été précédé de dix minutes par son épouse Brigitte, 64 ans. Il disposera également de sept collaborateurs, un autre avantage d'ex-président, même si leur nombre sera ensuite progressivement réduit. Il a été accueilli par son épouse. Puis: "Je vais me changer, je pense".

Renforçant son image de chef des armées, le nouveau président s'est rendu cet après-midi au chevet de soldats français blessés, à l'hôpital Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine). Une réception à l'Hôtel de Ville de Paris devait suivre à 17H00.

Dernières nouvelles