Les images de la voiture fonçant dans la foule (vidéo) — New-York

Alerte info   
EPA- Reuters
Source Twitter

Alerte info EPA- Reuters Source Twitter

Quatre des victimes reposent dans un état critique. Mais elles ont vite déclaré qu'il n'y avait "à ce stade" aucun élément établissant un lien avec le terrorisme, ce qu'elles ont répété vendredi.

En mai 2010, la police new-yorkaise avait déjoué une tentative d'attentat à proximité de Times Square, la plus sérieuse alerte depuis les attentats du 11 septembre 2001. Mais selon la police de New York, citée par plusieurs médias américaines, la piste de l'accident est pour le moment privilégiée.

Un photographe de l'AFP, qui se trouvait tout près du lieu de l'accident, a vu le véhicule débouler à toutes allures sur la place où se trouvaient de nombreux touristes, sous un soleil radieux.

Selon la police, le véhicule a roulé "à grande vitesse" le long de trois pâtés de maisons avant de finir sa course dans un poteau de signalisation, et de prendre feu. Agé de 26 ans et résidant dans le quartier du Bronx, Richard Rojas a été interpellé peu de temps après le drame. Selon le maire de New York, le chauffard était un militaire de l'US Navy et avait un casier judiciaire, notamment pour conduite en état d'ivresse.

"L'enquête se poursuit" et les autorités "ont renforcé la présence policière à certains endroits-clé" de cette métropole de 8,5 millions d'habitants, a-t-il ajouté.

La Maison-Blanche a confirmé que le président Donald Trump avait été mis au courant de la situation et qu'il continuerait de suivre ses développements.

Des images de la voiture, en équilibre sur des potelets, ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Un attentat ou un accident à Times Square?

Dernières nouvelles