Politique - Laura Flessel nommée ministre des sports

Laura Flessel

Laura Flessel AFP

Alors que le chef de l'État a décidé de s'impliquer personnellement dans cette candidature en se rendant au Pérou, Laura Flessel a, elle, joué les ambassadrices en posant pour la campagne d'affichage de promotion de Paris 2024 en parallèle à la visite de la commission d'évaluation du Comité international olympique (CIO) de dimanche à mardi.

Née le 6 novembre 1971 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), la Française de 45 ans suit la même trajectoire qu'un autre ancien géant de l'escrime tricolore, Jean-François Lamour. Chantal Jouanno est la dernière femme a avoir occupé ce poste durant la présidence de Nicolas Sarkozy.

Ce choix s'inscrit dans la volonté de parité que recherchait le nouveau président de la République, Emmanuel Macron.

Chevronnée, mais jusqu'alors jamais engagée, Laura Flessel passe une nouvelle étape le 3 mai 2017 lorsqu'elle signe un appel à voter Emmanuel Macron avec une soixantaine de sportifs. "Retroussons nos manches et avançons". C'est à l'escrimeuse Laura Flessel qu'a été attribué le ministère des Sports.

Ce n'est pas la première fois qu'un sportif retraité entre dans la vie politique.

Ancienne porte-drapeau de l'équipe de France lors des cérémonies d'ouverture aux Jeux Olympiques de 2012, l'escrimeuse guadeloupéenne est surnommée "la guêpe". Puis en 2013 au Conseil national du sport en tant que personnalité qualifiée.

Elle est la marraine de l'association Paris 2018 pour l'organisation des Xème GayGames (en 2018).

Dernières nouvelles