Formule Indy Sébastien Bourdais survit à un énorme crash à Indianapolis

Trois heures après sa sortie de piste, son écurie a évoqué de multiples fractures au bassin et une fracture de la hanche droite. Alors qu'il avait établi la meilleure marque après deux tours (plus de 372 km/h de moyenne), le Manceau a perdu le contrôle de sa voiture numéro 18 dans le virage numéro 2.

"Seb est sorti du bloc et tout s'est bien passé".

Sébastien Bourdais a été victime d'un spectaculaire et violent accident, samedi lors des qualifications des 500 miles d'Indianapolis. Bourdais est resté quelques instants immobile, avant de bouger ses mains et de les poser sur la visière de son casque, comme pour rassurer ses proches et son équipe. "Merci à tous pour votre soutien", a écrit Claire Bourdais dans le groupe Facebook "Sebastien Bourdais Fan Club".

Les services de secours sont immédiatement arrivés sur le circuit, éteignant rapidement l'incendie et transportant le pilote de 38 ans après l'avoir extrait du véhicule. Il a ensuite été transféré dans l'unité médicalisée présente sur le circuit.

Dans la soirée, les organisateurs du championnat IndyCar ont annoncé: "Selon le directeur du service médical du championnat IndyCar, le docteur Geoffrey Billows, Bourdais va être opéré du bassin dans la soirée (de samedi) à l'hôpital universitaire d'Indianapolis".

"Plusieurs fractures ont été diagnostiquées au niveau du bassin de Sébastien Bourdais, ainsi qu'une fracture à la hanche, suite à son accident aujourd'hui lors des qualifications de la 101 édition des 500 Miles d'Indianapolis", précise le communiqué. Il totalise dans ces Championnats de monoplaces les plus populaires aux Etats-Unis quatre titres et 36 victoires, la dernière en début de saison à Saint Petersburg, la ville de Floride où il vit.

Dernières nouvelles