22 morts au concert d'Ariana Grande, la star "brisée" — Attentat à Manchester

Un communiqué de la police des transports mentionne une explosion dans le foyer de la salle de concerts. La gare de Manchester, qui se trouve a proximité de la salle de concert a également été fermée, les trains ne circulent plus.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des scènes de panique survenues plus tôt dans la salle.

La police a reçu des appels lundi soir juste avant 22h35 faisant état d'une explosion dans la salle, qui a provoqué un mouvement de panique parmi le public, composé principalement de jeunes sur le point de quitter un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

"Tous les gens qui étaient de l'autre côté de la salle de concerts où le bang a été entendu sont soudain venus vers nous en courant et ils essayaient de sortir, donc ça bloquait, et tout le monde fuyait vers la sortie qu'il pouvait trouver le plus rapidement possible", a-t-il ajouté.

À Manchester, un attentat a fait, au moment où ces lignes sont écrites, au moins 22 morts - dont des enfants - et une cinquantaine de blessés graves et légers.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a exprimé lui aussi dans un tweet sa "solidarité avec les habitants de #Manchester": "Mes pensées vont aux blessés, aux familles et proches des victimes".

"On a écouté la dernière chanson et soudain, il y a eu comme un flash avec un bang et puis de la fumée", a raconté à la BBC Gary Walker, de Leeds, venu avec sa femme pour attendre leur fille à la sortie du concert. M. Walker a dit avoir été blessé au pied par un éclat de métal et sa femme a été blessée à l'estomac.

Ariana Grande, elle, serait " saine et sauve", selon son équipe, rapporte Billboard. "Du fond du coeur, je suis affreusement désolée. Je n'ai pas de mots", écrit-elle sur Twitter. Elle a souligné qu'il ne faisait aucun doute que le Royaume-Uni était confronté à "une attaque terroriste épouvantable et sans pitié", l'une des pires de son histoire.

Les autorités, qui restent prudentes à ce stade, confirment néanmoins que le drame est " considéré comme un incident terroriste, jusqu'à preuve du contraire ".

Emmanuel Macron a fait part mardi de son "effroi" et de sa "consternation" après l'attentat qui a fait 22 morts dans une salle de concert à Manchester, et s'entretiendra au téléphone avec la Première ministre britannique Theresa May, a indiqué l'Elysée. "Une nouvelle dévastatrice, notre amour et nos pensées sont avec la ville de Manchester et tous ceux qui ont été touchés par cette terrible attaque", a déclaré Thomas Mulcair, chef du Nouveau parti démocratique (gauche) pendant que la cheffe de l'opposition conservatrice Rona Ambrose assurait la population de Manchester du soutien des Canadiens. Le paquet contenait finalement des vêtements.

Selon deux sources du renseignement américain de Reuters, la piste d'un attentat suicide à la bombe est privilégiée. Un homme présent sur les lieux aurait été identifié comme le kamikaze, indique de son côté CNN, citant aussi une source du renseignement américain.

Dernières nouvelles