Les artistes et célébrités horrifiés — Attentat de Manchester

Selon les derniers éléments, l'auteur de l'attaque se serait fait exploser avec un engin. "Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste", a déclaré la Première ministre britannique Theresa May, en exprimant sa sympathie aux familles.

"Ma maman m'a dit que c'était peut-être une explosion due au gaz mais lorsqu'on a appris que c'était un attentat terroriste, j'ai eu très peur", a déclaré à l'AFP Grace Trippitt, 11 ans, qui a également assisté au concert avec sa mère.

"Tous les gens qui étaient de l'autre côté de la salle de concerts où le bang a été entendu sont soudain venus vers nous en courant et ils essayaient de sortir, donc ça bloquait, et tout le monde fuyait vers la sortie qu'il pouvait trouver le plus rapidement possible", a-t-il ajouté. "C'est juste tragique", a déclaré à l'AFP Stephanie Hill, venue assister au concert avec sa fille Kennedy.

Les autorités britanniques ont fait état de 22 morts dans ce qu'elles présentent comme un attentat suicide commis à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

La police de Manchester a annoncé mardi qu'il y avait "des morts et des blessés" à la suite d'un "incident grave" survenu dans une salle de concerts à Manchester, dans l'ouest de l'Angleterre.

"Les gens tombaient les uns sur les autres dans l'escalier".

Dans la salle même, "tout le monde paniquait, ça poussait dans les escaliers", a déclaré Isabel Hodgins à la chaîne de télévision Sky News. "Il y avait beaucoup d'enfants et d'adolescents".

"C'est une fois de plus la jeunesse, nos modes de vie, notre culture qui ont été attaqués", a dit son homologue français, Gérard Collomb, réagissant à cette attaque qui intervient un an et demi après l'attentat djihadiste, contre la salle de concert parisienne du Bataclan qui a fait 90 morts.

"Ariana Grande s'est dite " brisée " par l'attentat". "Je n'ai pas de mots", a tweeté la chanteuse, qui effectue actuellement une tournée en Grande-Bretagne.

"Paris est cette nuit aux côtés de Manchester", a tweeté la maire de la capitale française Anne Hidalgo. Le président français Emmanuel Macron, a souligné sa "volonté de renforcer la coopération européenne" antiterroriste.

Dernières nouvelles