Manchester : possible attaque terroriste ?

"On ne peut pas continuer à avoir des personnes signalées connues pour leurs accointances avec tel ou tel mouvement terroriste circulant librement sur le territoire, et prendre le risque de vivre sous cette menace permanente", a insisté M. Baroin après l'attentat suicide revendiqué par le groupe jihadiste État islamique (EI), qui a fait lundi soir 22 morts, dont des enfants, lors d'un concert à Manchester (Grande-Bretagne).

L'autorité locale du nord-ouest de l'Angleterre a identifié la victime comme étant Saffie Rose Roussos.

"Toutes mes pensées vont aux victimes à Manchester et j'exprime le soutien belge pour le Royaume-Uni", a réagi le Premier ministre belge Charles Michel.

Choc, désolation et solidarité, ce sont les réactions des stars face à l'attaque terroriste qui a eu lieu à Manchester hier soir lors d'un concert d'Ariana Grande. Ce mardi matin, la police britannique a précisé qu'il s'agit d'une attaque suicide menée par "un homme" mais qu'elle cherche encore s'il a agi seul.

L'explosion a provoqué des scènes de panique dans la salle de concert, mais aussi dehors, où des parents attendaient la sortie de leurs enfants.

Un témoin de l'attaque, Chris Pawley, a toutefois dénoncé les conditions de sécurité mises en place pour accéder au concert: "J'ai assisté à d'autres concerts dans le passé et parfois vous êtes fouillés ou on vous demande de vider vos poches". Les mesures qui y sont liées restent donc également inchangées.

Elle a par la suite confirmé la mort d'au moins 22 personnes ainsi qu'une cinquantaine de blessés.

"Nous étions en train de quitter la salle après le concert d'Ariana Grande vers 22h30 lorsqu'on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde, et tout le monde essayait de fuir la salle", a raconté Majid Khan, 22 ans, à l'agence britannique Press Association. "Walker a été blessé au pied par un éclat de métal et sa femme à l'estomac". Mère d'une fille de 17 ans, elle se trouvait au guichet de vente des billets au moment de l'explosion et a été blessée.

La police britannique avait rapidement évoqué "un acte terroriste".

La PM Theresa May et son rival travailliste Jeremy Corbyn ont décidé mardi de suspendre leurs campagnes pour les élections législatives du 8 juin.

Dernières nouvelles