Attentat de Manchester : des parents recherchent désespérément leurs enfants

Le bilan de l'attentat suicide perpétré lundi soir à l'issue du concert de la chanteuse Ariana Grande, dans salle Arena de Manchester, est très lourd.

"Je peux confirmer que l'homme soupçonné d'avoir commis l'atrocité de la nuit dernière a été identifié", a dit mardi le commissaire de police devant la presse, sans autre précision.

Les spectateurs disent avoir entendu l'explosion juste à la fin du concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande, alors qu'ils commençaient à sortir de la salle, vers 22h30 heure locale.

"Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste", a déclaré la Première ministre britannique Theresa May, en exprimant sa sympathie aux familles.

Cet attentat s'est produit deux mois jour pour jour après celui de Londres, près du Parlement, qui avait fait 5 morts et avait été revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Une attaque terroriste a fait au moins 22 morts et des dizaines de blessés, à Manchester au Royaume-Uni.

La police a annoncé l'arrestation au sud de Manchester d'un homme de 23 ans en lien avec l'attentat, sans donner plus de précisions.

Plusieurs jeunes sont susceptibles de figurer parmi les victimes, étant donné que de nombreux enfants et adolescents assistaient au concert, accompagnés pour certains de leurs parents. "Comme représailles aux agressions commises par les associateurs, un des soldats du califat a posé une bombe au milieu de croisés dans la ville de Manchester en Angleterre, ciblant un lieu de débauche, ce qui a provoqué la mort de 30 croisés et la blessure de 70 autres", affirme le communiqué, ajoutant que "d'autres attaques seront perpétrées prochainement sur le territoire britannique".

Mme May et son rival travailliste Jeremy Corbyn décident de "suspendre jusqu'à nouvel ordre" leur campagne en vue des élections législatives du 8 juin. De nombreuses personnes sont encore entre la vie et la mort, a indiqué la Première ministre britannique Theresa May.

Une fillette de huit ans figure parmi les 22 victimes de l'attentat, a annoncé mardi le comté du Lancashire où vivait la petite fille. Ce couple, originaire de la ville de Leeds, était venu chercher ses enfants à la sortie du concert.

Lors de son intervention, la police a également procédé à une explosion contrôlée aux Cathedral Gardens, un espace vert tout proche de la salle.

Dernières nouvelles