Daech revendique l'attaque via son agence de propagande — Attentat de Manchester

Une fillette de 8 ans figure parmi les victimes de l'attentat de Manchester

GB: une fillette de 8 ans parmi les victimes de l'attentat de Manchester (autorités)

Une fillette de huit ans figure parmi les 22 victimes de l'attentat suicide de Manchester, à la sortie d'un concert pop lundi soir, a annoncé mardi le comté du Lancashire où vivait la petite fille. L'explosion a semé la panique dans la salle de concert mais aussi dehors, où des parents attendaient la sortie de leurs enfants.

Un grand cordon autour de la gare de Victoria et Manchester Arena restera en place "pendant un certain temps", a-t-elle encore précisé, appelant "les gens à communiquer toute information concernant l'attaque à la police". Il a été revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Le chercheur Romain Caillet note que dans son communiqué, Daech présente les victimes "comme des 'croisées'". "Leur jeunesse n'est pas évoquée, même pas pour justifier l'attentat", observe-t-il.

Dernières nouvelles