.Arrestation de Chafik Jerraya et Yassine Channoufi

Après Jarraya et Chennoufi d’autres arrestations suivront

L'avocat Fayçal Jadlaoui confirme l'arrestation de l'homme d'affaires Chafik Jaraya

Les informations parvenues de sources proches de l'enquête font état de nouvelles arrestations imminentes, ou en cours, qui intéressent des personnalités des affaires et d'anciens cadres des douanes, après celles qui ont concerné Chafik Jarraya, Yassine Channoufi, Nejib Ben Ismaïl et, probablement, d'autres anciens douaniers.

Maître Jadlaoui a ajouté que le même responsable militaire leur a aussi annoncé que Chafik Jarraya a été transféré vers la brigade d'investigation sans savoir de quelle brigade il s'agit. "FETHI BELAID/AFP Quatre personnes, parmi lesquelles des personnalités du monde des affaires, ont été arrêtées en Tunisie pour " atteinte à la sûreté de l'Etat " et " corruption ", a indiqué, mercredi 24 mai, à l'AFP un haut responsable tunisien.

Le site désertique d'El-Kamour, dans le sud de la Tunisie, où se trouve un complexe pétrolier, cristallise la colère des laissés pour compte de la révolution tunisienne.

L'homme d'affaires Chafik Jarraya a été arrêté et menotté dans un café aux Berges du Lac.

Un manifestant a été tué -"accidentellement" selon les autorités- par un véhicule de la Garde nationale (gendarmerie) et les violences ont gagné la préfecture de Tataouine (500 km au sud de Tunis), à deux heures de route du site pétrolier d'El-Kamour.

Aussi discret que tonitruant, ce coup de filet intervient par ailleurs quelques jours après le témoignage édifiant d'un ancien membre éminent du clan de l'ancien dictateur Zine El Abidine Ben Ali sur les pratiques de corruption en Tunisie. Plusieurs dizaines de personnes, dont une vingtaine de membres des forces de l'ordre, ont été blessées. "Avec nos âmes, avec notre sang, nous nous sacrifierons pour le martyr", ont scandé certains participants en marge des funérailles de Anouar Sakrafi, qui se sont déroulées dans le calme, en l'absence du moindre dispositif policier.

Dernières nouvelles