Trump participe à son premier sommet de l'Otan à Bruxelles

L'Otan va officiellement rejoindre la coalition contre l'État islamique

Trump participe à son premier sommet de l'Otan à Bruxelles

"Je suis honoré d'être ici avec les membres d'une alliance qui a encouragé la paix et la sécurité à travers le monde", a lancé M. Trump lors de la cérémonie d'inauguration du nouveau siège bruxellois de l'Alliance atlantique.

"Je respecte le fait qu'il a mis sous revue les accords de Paris", a dit Emmanuel Macron en se référant à Donald Trump, mais "mon souhait, c'est qu'il n'y ait aucune décision précipitée sur ce sujet de la part des États-Unis d'Amérique", a-t-il ajouté.

"2% est le strict minimum pour faire face aux menaces très réelles et très vicieuses d'aujourd'hui", a insisté le président américain, soulignant qu'"au cours des huit dernières années", les Etats-Unis avaient "dépensé plus pour leur défense que tous les autres pays de l'Otan réunis".

Après la traditionnelle poignée de main, Donald Trump a déclaré à l'attention du nouveau président de la République: "vous avez mené une campagne incroyable et remporté une formidable victoire". "Ce sommet de l'Otan est l'occasion de pouvoir, ensemble, changer les choses", a-t-il ajouté.

L'Otan va officiellement rejoindre la coalition contre l'État islamique
Trump participe à son premier sommet de l'Otan à Bruxelles

A quelques jours du scrutin, il avait prédit que l'attentat perpétré sur les Champs-Elysées à Paris et revendiqué par l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) aurait des répercussions de taille et "aiderait probablement" Mme Le Pen car "c'est la plus ferme sur les frontières".

Le président américain n'a pas répondu à une question d'un journaliste relative aux fuites dans les médias américains sur les détails de l'enquête sur l'attentat de Manchester qui ébranlent la coopération entre services de renseignement. Le président américain a accueilli son homologue français vers 13h à l'ambassade des États-Unis à Bruxelles, en marge d'un mini-sommet de l'Otan. "Je lui ai rappelé l'importance de cet accord pour nous, l'importance de ces engagements pour la communauté internationale", a expliqué Emmanuel Macron.

Au menu de ce repas organisé dans la salle à manger au décor d'inspiration japonaise de l'ambassade américaine: tomate et mozzarella de bufflonne, filet de veau pommes chateaubriand et duo de mousses au chocolat belge.

Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est voulu rassurant à l'issue du sommet, tandis que M. Trump gagnait la Sicile pour une réunion du G7 à Taormina. Puis il recevra lundi le président russe Vladimir Poutine dans le cadre très royal de Versailles, près de Paris.

Dernières nouvelles