Emmanuel Macron en marche pour les législatives

Richard Ferrand lieutenant d'Emmanuel Macron

Richard Ferrand lieutenant d'Emmanuel Macron

Invité de Radio Classique, le président du groupe socialiste au Sénat, Didier Guillaume, a qualifié jeudi 11 mai de " honte " ce que Manuel Valls " prend sur la figure " de la part des socialistes après avoir annoncé qu'il souhaitait rallier La République en marche pour les législatives. "Il aurait du déposer sa candidature comme chacun car la règle est la même pour tous". Plus de la moitié des candidats sont issues de la société civile, dont quelques célébrités: l'ancien juge Halphen, la magistrate Laurence Vichnievsky, le conseiller en communication de François Hollande, Gaspar Gantzer, ou le mathématicien Cédric Villani.

Les noms - dont seuls 14 sont déjà connus - seront annoncés jeudi, a-t-il ajouté.

Motif de satisfaction pour Philippe Saurel qui voit Patricia Miralles et Stéphanie Jannin investies respectivement sur la circonscription 1 et 2.

Le bureau national du parti a approuvé mardi une plateforme pour le scrutin de juin, lâchant plusieurs propositions de Benoît Hamon et posant certaines lignes rouges à l'égard d'Emmanuel Macron: refus du recours aux ordonnances pour modifier le code du travail, "refus de la suppression de l'impôt sur la fortune pour les plus riches", par exemple. Il reste donc 149 circonscriptions dans lesquelles les noms des candidats du parti présidentiel n'ont pas été précisés.

Parmi ses 428 candidats sélectionnés parmi 19.000 dossiers, 50% sont des femmes, a-t-il souligné. "Soit 34 candidatures en moyenne par circonscription".

Richard Ferrand tenait ce jeudi une conférence de presse pour présenter la première partie des investitures En Marche! pour les législatives.

"Jamais un mouvement politique français doté de 13 mois d'existence n'a porté l'audace d'investir pour devenir députés 52% de nos citoyens qui n'ont pas un CV de professionnel de la politique", a déclaré le secrétaire général du mouvement "La République en marche", Richard Ferrand. Parmi eux, on compte autant d'hommes que de femmes. Alors que beaucoup de socialistes ont été retoqués, Richard Ferrand a aussi affirmé que les candidats étaient " issus de l'ensemble du spectre politique républicain ". Mourad Boudjellal, président du Rugby Club toulonnais (RCT) qui n'a rien demandé: "Je suis sensible à la proposition du président, mais ce n'est pas mon ambition.En ma qualité de président de club sportif, je ne peux pas être candidat aux législatives ".

Frondeur contre Macron? Jean-Paul Delevoye lui a poliment expliqué qu'il ne pouvait rien pour lui et que la procédure était la même pour tout le monde. Et surtout des cas épineux à résoudre comme celui de l'ancien Manuel Valls.

La liste des candidats investis par REM doit être complétée d'ici le 18 mai.

A lire aussi: Qui est Jean-Paul Delevoye, chargé des investitures d'En marche? Le nouveau président de la République a souhaité temporiser en ne dévoilant que 428 noms, à huit jours de la date de dépôt légal des candidatures.

Dernières nouvelles