44 migrants meurent dans le désert du Niger — NIGER

44 migrants meurent dans le désert du Niger

NIGER : 44 migrants meurent dans le désert du Niger

Six survivants ont donné l'alerte sur le sort funeste de leurs 44 compagnons de voyage. "La Croix-Rouge, dont une équipe est sur le terrain pour " récolter des informations précises ", a aussi fait état d'" au moins 44 migrants morts ".

Les victimes en route pour la Libye, "sont mortes de soif après une panne de leur véhicule", explique le site internet.

Le Niger est devenu, par la force des choses, un pays de transit par excellence pour de nombreux jeunes candidats sub-sahariens à l'immigration illégale vers l'Europe, via la Libye et l'Algérie.

En mai dernier, près de quarante migrants originaires de la Gambie, de la Guinée et du Sénégal avaient été secourus par l'armée en plein désert.

En début de ce mois de mai, des corps d'une dizaine de migrants avaient été retrouvés dans le désert, toujours au Niger. "Chaque fois, on trouve des corps qu'on enterre", leur avait lancé le ministre de l'Intérieur Mohamed Bazoum lors d'une tournée de sensibilisation sur les dangers d'une telle équipée aux mains de passeurs. Entre janvier et mi-avril, l'Italie a vu arriver 42.500 personnes par la mer dont "97% ont embarqué en Libye", mentionne cette lettre dont l'AFP a obtenu une copie.

Dernières nouvelles