Volkswagen: rappel de 24.000 Audi sur ordre de Berlin

Berlin ordonne le rappel de 24.000 Audi A7 et A8

Dieselgate : un logiciel illégal découvert sur 24 000 véhicules Audi

À un moment où Audi cherche à ne pas perdre trop de terrain par rapport à Mercedes et BMW à cause de ce que l'on appelle le dieselgate, c'est une nouvelle qui tombe mal. Surtout lorsqu'elle est carrément annoncée par le ministre allemand des Transports lui-même, le dénommé Alexander Dobrindt.

Cette fraude concernerait 24.000 véhicules diesel en Europe, dont 14.000 en Allemagne, a souligné Alexander Dobrindt. Ils ont élargi leur enquête pour inclure les ventes de véhicules de la marque en Allemagne, a déclaré un porte-parole des procureurs.

Une partie des véhicules incriminés étaient munis de moteurs diesel trois litres développés par Audi. Sur ces voitures, les émissions d'oxyde d'azote (NOx) "dépassent dans certaines situations de 20 à 100% la valeur autorisée", a détaillé Audi.

Des anormalités ont été constatées sur des moteurs diesel de modèles Audi A8 et A7 disposant de moteurs V6 et V8.

"Il est évident que ces véhicules ne peuvent pas rester en l'état et doivent être rappeler", a-t-il déclaré. Le siège d'Audi avait fait l'objet d'une perquisition le 15 mars en lien avec l'enquête sur les émissions.

Le patron d'Audi, Rupert Stadler, avait admis il y a une dizaine de jours que sa marque traversait une "période difficile" depuis l'éclatement du scandale du diesel il y a un an et demi.

Dernières nouvelles