Attentat de Londres: des Français parmi les "victimes"

"Des concitoyens français figurent parmi les victimes. La France met tout en oeuvre pour leur porter assistance", assure la présidence dans un communiqué, ajoutant que les mesures de sécurité étaient "renforcées" pour permettre aux Français de Londres de voter ce dimanche pour le premier tour des élections législatives.

Après l'attaque terroriste de Londres, le président français Emmanuel Macron a affirmé ce dimanche que la France était "aux côtés du Royaume-Uni", évoquant une "nouvelle tragédie".

Samedi soir, trois hommes au volant d'une camionnette ont foncé dans la foule au niveau du London Bridge, renversant plusieurs personnes.

"A priori, selon nos informations, il y a des Français blessés, dont un en état grave", a déclaré M. Castaner, porte-parole du gouvernement sur franceinfo. Les trois assaillants à bord du véhicule ont continué leur macabre course vers Borough Market, un quartier festif situé à proximité immédiate.

Le chef de l'Etat est "en contact avec les autorités britanniques et se tient informé des évolutions de la situation et des éléments de l'enquête", précise l'Elysée.

Près de 50 blessés ont en outre été hospitalisés, ont annoncé les services ambulanciers, qui ont soigné des blessés plus légers sur place.

L'attentat à la voiture bélier et au couteau a fait six morts et près de 50 blessés. Deux mois plus tard, un attentat a fait 22 morts et plus de 100 blessés le 22 mai à Manchester, lorsqu'un jeune Britannique d'origine libyenne s'est fait exploser à la sortie d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

Dernières nouvelles