Nouvelle arrestation dans la banlieue de Manchester

Des policiers sur le site d'un attentat le 3 juin 2017 à LondresPlus

Des policiers sur le site d'un attentat le 3 juin 2017 à LondresPlus

Jouxtant la Manchester Arena, où un Britannique d'origine libyenne de 22 ans, Salman Abedi, s'est fait exploser, la Victoria Station a rouvert ses portes mardi matin.

Les billets pour assister au concert d'Ariana Grande organisé ce dimanche 4 juin à Manchester afin de soutenir les victimes de l'attentat, survenu le 22 mai, se sont vendus en seulement 6 minutes. Trois suspects ont été remis en liberté mardi, mais onze restent en garde à vue, alors que la police continue à chercher des complices ayant participé à la préparation de cet attentat, revendiqué par le groupe Etat islamique.

La police britannique assure faire des "progrès significatifs" dans le cadre de l'enquête sur l'attentat qui a couté la vie à 22 personnes. Les enquêteurs ont affirmé dans un communiqué que le terroriste avait "quitté le Royaume-Uni, le 15 mai, et était revenu le 18". Cette dernière, qui a interrompu sa tournée après l'attaque qui a fait 22 morts à l'issue de son concert, reprendra les concerts en France dans quelques jours. La police allemande a, elle, signalé qu'il avait fait escale à Dusseldorf à ce moment-là.

L'arrestation a eu lieu à Rusholme, dans la banlieue sud de Manchester, pour infractions présumées à la loi sur le terrorisme, a précisé la police du Grand Manchester sur Twitter. Ainsi, on devrait voir des tête comme Justin Bieber, Katy Perry, Pharrell Williams, Coldplay, Miley Cyrus, ..., qui devront faire le show avec elle.

A Manchester, les habitants se préparent à vivre dimanche un grand concert de charité pour les victimes de l'attentat. Il s'agissait d'une surprise, dont les familles des jeunes blessés soignés au Royal Manchester Children's Hospital ont rapidement répandu des clichés sur les réseaux sociaux. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Dernières nouvelles