Les avions qataris interdits dans les aéroports en Arabie saoudite

Le Caire rompt ses relations diplomatiques avec Doha

Six compagnies aériennes du Golfe suspendent leurs vols vers Doha

Le Qatar héberge la plus grande base aérienne américaine dans la région. Cette base est cruciale pour la lutte menée contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak par la coalition internationale menée par Washington et dont fait partie Doha.

Un petit émirat richissime est au cœur d' un tremblement de terre diplomatique.

"A Ryad, une file d'une vingtaine de personnes s'est formée mardi matin devant les bureaux de Qatar Airways".

L'Egypte a annoncé lundi, dans un communiqué, la rupture de ses relations diplomatiques avec l'Etat du Qatar qu'elle accuse de soutenir des organisations terroristes."Nous avons décidé de mettre fin à nos relations diplomatiques avec l'Etat du Qatar, qui insiste à adopter un comportement hostile vis-à-vis de nous", indique le communiqué rendu public par le ministère des Affaires étrangères égyptien. Conséquence: les vols des compagnies Saudi Arabian Airlines, Etihad, Emirates, Air Arabia et Flydubai à destination ou en retour de Doha ont été suspendus dès lundi.

Premières mesures: les fermetures des frontières terrestres, aériennes et maritimes respectives des cinq pays avec le Qatar.

Le souverain saoudien a reçu un appel téléphonique du président turc Recep Tayyip Erdogan qui selon son porte-parole, a entrepris "des efforts diplomatiques". "Les dirigeants ont montré du doigt le Qatar - Et regardez!". En France, le Qatar est connu pour ses investissements massifs.

Le trafic aérien a été perturbé mardi dans le Golfe après l'arrêt des vols de plusieurs grandes compagnies arabes à destination ou en provenance du Qatar, entraînant une grogne chez des passagers.

La compagnie Emirates de Dubaï a indiqué à ses clients qu'ils pouvaient soit se faire rembourser leurs billets soit réserver des places vers d'autres destinations.

L'Aviation civile saoudienne a par ailleurs interdit aux compagnies aériennes du Qatar de survoler le royaume, ce qui devrait entraîner des déroutements, des retards et des surcoûts d'exploitation.

Cette crise est la plus grave depuis la naissance en 1981 du CCG, qui réunit l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Koweït, Oman et le Qatar.

Qatar Airways a à son tour annoncé la suspension de tous ses vols vers l'Arabie saoudite.

Qatar Airways a annoncé de son côté avoir suspendu sine die tous ses vols vers l'Arabie, les Emirats, Bahreïn et l'Egypte.

" Je viens d'apprendre que je ne pourrai pas utiliser mon billet", a dit à l'AFP Farrukh Hafez, en précisant qu'il travaille à Abou Dhabi et qu'il souhaite se rendre à Manchester.

Le Qatar a toujours poursuivi sa propre politique régionale, affirmant son influence par le sport -il accueillera le Mondial 2022 de football- et par les médias avec Al-Jazeera.

Riche pays gazier à la politique étrangère controversée, le Qatar est accusé par ses détracteurs d'entretenir des liens avec les réseaux djihadistes Al-Qaïda et EI, ainsi qu'avec les Frères musulmans, classés "terroristes" par certains pays arabes.

Dernières nouvelles