Terry Gilliam a terminé le tournage de son adaptation — Don Quichotte

Dix-sept ans plus tard, Terry Gilliam a terminé le tournage de son film sur Don Quichotte

Après 17 ans, Terry Gilliam a (enfin) fini de tourner son Don Quichotte

En 2000, le réalisateur britannique Terry Gilliam, connu du grand public pour avoir fait partie de la mythique troupe des Monty Python, lance un projet pharaonique: adapter pour le cinéma le roman emblématique de Cervantès, Don Quichotte. Le tournage du film "L'homme qui tua Don Quichotte" réalisé par Terry Gilliam ("Las Vegas Parano") vient de toucher à sa fin.

En vrac, des pluies diluviennes avaient transformé le lieu de tournage en marécage et détruit les décors. Muchas gracias à toute l'équipe et au fidèles.

The Man Who Killed Don Quixote: les photos de Terry Gilliam en plein repérage! "Don Quichotte est vivant!", a poursuivi le réalisateur de Brazil et L'Armée des douze singes, soulagé d'avoir fait le plein d'images pour cette œuvre qu'il porte en lui depuis des décennies. L'Américain Johnny Depp et les Français Jean Rochefort et Vanessa Paradis étaient alors de la partie.

Cet échec cuisant avait été immortalisé dans un documentaire, Lost in la Mancha (2002), de Keith Fulton et Louis Pepe, chargés à l'origine de tourner le making-of du film, transformé en drolatique " non-making of "...

Depuis, Gilliam refusait d'évoquer une quelconque 'malédiction' pesant sur l'oeuvre de Cervantès, à l'adaptation de laquelle Orson Welles avait déjà dû renoncer.

Il s'est acharné durant des années pour monter ce projet maudit: en 2008, avec Robert Duvall et Ewan McGregor, en 2011 avec Robert Duvall et Owen Wilson, en 2013 avec John Hurt et Jack O'Connell, en 2016, avec Michael Palin et Adam Driver...

On ne peut que se réjouir de voir enfin l'aboutissement de ce long-métrage que le réalisateur américain porte depuis 17 ans.

'Tourner ma version de Don Quichotte est une obligation médicale, c'est une tumeur cérébrale que je dois extirper', avait-il ainsi déclaré l'an dernier au journal espagnol El Pais. Au casting s'ajoutent également Olga Kurylenko, Stellan Skarsgård et Rossy de Palma.

Après 17 ans d'errance et de batailles contre de nombreux moulins, le cinéaste a bouclé ses prises de vues, mais les ennuis ne sont pas finis. Il est en conflit ouvert avec un des producteurs, le Portugais Paulo Branco (d'Alfama Films), à qui il avait reproché d'être la raison d'un énième retard dans la production du film. Avec Charles McKeown, son scénariste fétiche, Gilliam écrivit rapidement une première adaptation, avant de réaliser qu'il serait plus intéressant de croiser Don Quichotte avec le roman de Mark Twain, qui place un habitant du Connecticut du XIXe siècle au milieu de la Cour du Roi Arthur.

Dernières nouvelles