Deux femelles singes volées à la station biologique de Paimpont — Bretagne

Deux singes ont été volés à Paimpont. L'équipe scientifique est très inquiète

Deux singes ont été volés à Paimpont. L'équipe scientifique est très inquiète. | DR

Samedi matin, l'animalier de garde a ainsi découvert que deux femelles singes appartenant à l'espèce des mones de Campbell manquaient à l'appel. C'est une perte scientifique importante pour le centre.Deux singes volés à Paimpont... ça s'est passé dans la nuit de vendredi à samedi à la station biologique de l'Université de Rennes 1. Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi dernier.

Deux singes ont été volés au centre de primatologie de Paimpont (Ille-et-Vilaine), a-t-on appris mercredi 7. Des primates qui sont hébergés au centre de primatologie pour une étude comportementale.

Le communiqué ajoute que "les éthologues observent le comportement social, la communication vocale et gestuelle et le bien-être de ces animaux à la fois sur le terrain (Côte d'ivoire, Sierra Leone) et en Bretagne, où les individus sont hébergés en groupes dans des espaces adaptés donnant sur l'extérieur".

Une plainte a été déposé auprès de la gendarmerie de Plélan-le-Grand. Dans le même temps, la station biologique de Paimpont a renforcé sa sécurité de manière à éviter d'autres incidents du même genre. Cette unité du laboratoire "Ethologie animale et humaine" (Ethos, CNRS /Université de Rennes 1/ Université de Caen) accueille depuis plus de 50 ans des singes cercopithèques, petits primates originaires d'Afrique de l'Ouest.

Dernières nouvelles